• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • MUDCLO LE MOTEUR DE RECHERCHE « MADE IN GHANA » QUI DÉFIE GOOGLE

MUDCLO LE MOTEUR DE RECHERCHE « MADE IN GHANA » QUI DÉFIE GOOGLE

Le continent africain n’en finit pas sa ruée vers l’or. De plus en plus, de nombreux entrepreneurs du continent noir émergent et semblent déterminés à hisser haut l’Afrique, lui permettant ainsi de concurrencer les Grandes Puissances de ce monde. C’est en tout cas le projet de Mudclo, un moteur de recherche « Made in Ghana » et l’œuvre d’un jeune entrepreneur de 19 ans… seulement !

Mudclo, un moteur de recherche en provenance du Ghana, qui espère dans les toutes prochaines années pouvoir concurrencer le géant YouTube. Pour certains pessimistes, cela peut sembler irréalisable, surtout lorsqu’on assimile à une telle tentative le continent Africain. Mais, on n’en a cure de telles appréhensions. Mudclo est l’œuvre d’un jeune étudiant en Sociologie à l’Université du Ghana, Gabriel Opare . Bien que cela puisse paraître invraisemblable, le jeune sociologue de 19ans, en est bel et bien le concepteur. Preuve que l’esprit d’entreprenariat est présent chez bon nombres de jeunes gens sur le continent, mais également que la technologie n’est pas l’apanage des cracks de l’informatique. Avec un peu de volonté on peut bien faire de grandes choses.

Mudclo en concurrent proclamé de YouTube

Le nouveau moteur de recherche Mudclo, entend bien évidemment se déployer et gagner le plus grand nombre de souscripteurs possibles. Grâce à Mudclo, le jeune étudiant veut défier Youtube. En effet, Mudclo a pour but de rechercher et transmettre des vidéos depuis différents endroits sur la Toile tout en étant à un seul endroit. Il, Mudclo, propose dans ses services les publicités, les vidéos musicales et les contenus amateurs. Il espère faire mieux que YouTube notamment avec un service gratuit pour les vidéos.
« Je crois que mon entreprise est assez bonne et qu’elle peut s’élargir globalement. YouTube est un site Web d’hébergement vidéo, alors que Mudclo combine le pouvoir de YouTube et de deux autres sites d’hébergement vidéo », a déclaré Gabriel.
En s’inspirant d’autres jeunes entrepreneurs, le jeune Gabriel Opare, mesure l’importance du travail qu’il devra abattre pour atteindre ses objectifs, et compte bien évidemment sur l’accompagnement des pouvoirs publics et autres mécènes, qui paraissent souvent absents ou hésitants dans ce genre de cas.
Mudclo a déjà attiré l’attention de plusieurs grandes entreprises mondiales, y compris des sites d’hébergement vidéo plus établis, bien qu’il y ait encore du travail à faire pour améliorer les fonctionnalités et l’interface qu’il offre aux utilisateurs.

Face à cette détermination affichée, on ne peut que souhaiter des lendemains radieux pour cette jeune start-up africaine. En interpellant à notre tour, les pouvoirs publics pour un accompagnement dans cette aventure qui ne fera que redorer l’image de l’Afrique. Il est grand temps que l’Afrique regagne sa place dans ce monde où elle a tant été spoliée et pillée de toute part.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Etudiant Journaliste, Blogueur. Passionné de lecture et de sport (Football, Judo, Boxe). Gabonais, j'ai une Licence en Lettres Modernes Option Littérature, civilisation et culture française et francophone.

  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Suivez-nous sur Facebook