• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • MONDIAL 2018 : UNE PRIME DE PLUS 1 MILLIARD POUR LES SUPER EAGLES

MONDIAL 2018 : UNE PRIME DE PLUS 1 MILLIARD POUR LES SUPER EAGLES

  • Par Manu
  • 21 Jours
  • SPORT

La Fédération nigériane de football (NFF) a annoncé mardi 14 novembre 2017 être parvenue à un accord avec son équipe nationale à propos de la question des primes de match au Mondial-2018, ce qui devrait permettre d‘éviter un nouveau conflit sur ce sujet, qui les avait déjà déstabilisés en 2014 au Brésil.

“Nous avons réussi. Nous sommes arrivés au bout de la négociation et avons trouvé un accord avec l‘équipe concernant les bonus, les primes de match et le partage des bénéfices lors du prochain Mondial-2018”, a déclaré le vice-président de la NFF, Shehu Dikko.

La Fédération nigériane de football a résolu d’encourager les joueurs nigérians. Après leur brillante qualification à la Coupe du monde de football Russie 2018, les Super Eagles du Nigeria vont recevoir de leur fédération une prime de plus de 2,4 millions de dollars.* À qualification remarquable, primes exceptionnelles. La Fédération nigériane de football n’a pas fait dans la demi-mesure pour récompenser les Super Eagles pour leur brillante campagne qualificative pour la Coupe du monde 2018. Les coéquipiers de Victor Moses vont se partager la somme de 2,4 millions de dollars soit un peu plus d’un milliard 337 millions de francs CFA.

Ce montant qui représente 30% des 8 millions de dollars de prime allouée au Nigeria après sa qualification est le fruit d’un accord entre les joueurs à la Fédération dont le porte-parole en a fait l’annonce mercredi. Avec cet accord, l’instance fédérale espère s’éviter un nouveau mouvement d’humeur des Super Eagles qui, lors du Mondial de 2014. Pour rappel, le Nigeria va disputer l’été prochain sa sixième phase finale de Coupe du Monde, soit une de moins que le Cameroun qui détient le record.

Lors de la dernière Coupe du monde il y a quatre ans au Brésil, les Super Eagles avaient volontairement fait l’impasse sur une séance d’entraînement pour protester contre le non-versement d’une prime de qualification. Cela avait obligé le ministre des Sports de l‘époque à se rendre en urgence en Amérique du Sud à bord d’un jet privé, avec près de quatre millions de dollars (3,39 millions d’euros) d’argent liquide.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook