• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • MOÏSE KEAN : PAS DE SANCTION CONTRE CAGLIARI APRÈS LES CRIS RACISTES

MOÏSE KEAN : PAS DE SANCTION CONTRE CAGLIARI APRÈS LES CRIS RACISTES

Juventus

Le 2 avril dernier lors du match qui opposait Cagliari à la Juventus de Turin, les supporters de Cagliari se sont mis à pousser des cris de singe et chanter des chansons racistes. Ces actes étaient destinés à Moise Kean et Blaise Matuidi les deux seuls noir de Juventus présent sur le terrain.

Des tels actes n’ont pas leurs places sur un terrain de foot et comme si cela ne suffisait pas, Léonardo Bonucci avait aggravé la situation. « Les supporters ne doivent pas dire ça, mais Moïse Kean doit lui aussi rester calme, je pense que c’est du 50/50 » avait déclaré le défenseur de la Juventus. Des paroles qui lui ont mis un bon nombre de personne à dos notamment Mario Balotelli qui a adressé un message à Moïse Kean sur Instagram. « Dis à Bonucci que sa chance, c’est que je ne sois pas là », l’attaquant marseillais était comme tout le monde, très remonté. 

De lourdes sanctions étaient alors attendues pour ces actes impardonnables, mais hélas la nouvelle est tombée. « Les chants, même s’ils étaient répréhensibles, avaient objectivement une pertinence limitée pour le match, même en tenant compte de la perception », a indiqué la ligue dans un communiqué ce mardi. « La décision est de ne pas appliquer de sanctions à Cagliari ». Donc aucune sanction ne sera prise contre Cagliari et ses supporters. 

Un sentiment d’injustice

Il y a quelques semaines, la Gazzetta dello Sport a dévoilés un premier rapport sur les incidents, qui affirmait que c’était Moise Kean qui avait provoqué le virage de la Sardegna Arena… Les torts reviennent pratiquement à l’attaquant de la Juventus qui n’a fait que célébrer un but. Pourtant, les stades italiens sont connus pour ce genre d’incidents, Mario Balotelli Kevin Prince Boateng ou encore Samuel Eto’o en ont fait les frais. Dans cette même saison 2018-2019, le défenseur de Naples Kalidou Khoulibaly a été victime de chants raciste, il a même voulu quitter le terrain. Encore une fois, les auteurs de ces actes s’en sortent indemnes, c’est à croire que ça ne changera jamais. 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook