MME JAMMEH DÉCIDE DE QUITTER SON ÉPOUX

 

Triste sort pour l’homme en exile en Guinée équatoriale après son renversement infligé par l’actuel chef d’état gambien qui a été élu président de la République de Gambie, au sortir du scrutin électoral dont Yahya Jammeh refusait les résultats à bloc. Selon certaines sources, « la hustler» (la trompeuse), comme aimaient aussi l’appeler une bonne partie des Gambiens, a pris cette décision après la défaite de Yahya Jammeh aux élections présidentielles gambiennes du 2 décembre 2016 et son exil forcé en Guinée équatoriale.


Ainsi, après avoir dirigé d’une main de fer la Gambie pendant 22 ans, il quitta le pays le 19 janvier 2017 pour l’exile où, il conjugue ses nombreuses peines. Yahya Jammeh, né le 25 mai 1965 à Kanilai, est un officier et homme d’État gambien. Au pouvoir à partir du 22 juillet 1994 après un coup d’État, il est président de la République de Gambie le 18 octobre 1996.


C’est donc dans cette optique que son épouse aurait décidée d’entamer une procédure de divorce sous réserve des raisons personnelles. Rappelons qu’ils en étaient mariés depuis 1999 jusqu’à ce jour, dont deux enfants ont été issus de cette union. Entre autres sobriquets, les Gambiens l’appelaient craintivement «pilleuse d’or» ou «la diablesse ». Elle aurait ainsi officiellement demandée le divorce à son mari Yahya Jammeh.
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook