• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • MINO RAOILA A DÉNONCÉ LE RACISME SUBI PAR ROMELU LUKAKU

MINO RAOILA A DÉNONCÉ LE RACISME SUBI PAR ROMELU LUKAKU

  • Par Manu
  • 26 Jours
  • SPORT

Mino Raiola est l’un des agents les plus influents de la planète. Et après 30 ans dans le monde du foot, l’Italien dresse un constat amer au sujet du racisme dans ce milieu. Il en a donné un bon aperçu dans une interview au média suédois « Expressen ».

En sélectionnant des joueurs selon des critères racistes, les clubs se tirent une balle dans le pied. Seuls comptent le talent et le prix des recrues.

D’après Mino Raiola, les joueurs noirs seraient encore sanctionnés pour leur couleur de peau, malgré leur force et leur talent. On leur en demanderait plus que les blancs, et on les sanctionnerait davantage en cas de faute ou d’erreur.
« Pas de discrimination dans le football? Quelle blague, poursuit Raiola. Quand je donne le nom d’un joueur, on me demande toujours s’il est blanc ou noir. Les joueurs noirs sont toujours stéréotypés et comparés avec les autres. Est-il comme Pogba? Est-il comme Lukaku? Est-il comme Balotelli? Chez les jeunes, les joueurs noirs doivent toujours être plus performants pour réussir. Ils doivent être meilleurs qu’un joueur blanc. »

Pourtant, ce «racisme conscient» est infondé et totalement contreproductif. Instaurer une discrimination sur la base de la couleur plutôt que sur la performance et la compétence est un non-sens complet et une erreur dans le sport professionnel, caractérisé par une forte rationalité et une quête continue de résultat.

Agent du joueur Lukaku, il est revenu sur le racisme dont a été victime le Belge lors de son enfance
« J’ai discuté avec la maman de Romelu. Elle m’a raconté qu’elle apportait l’acte de naissance de son fils lors des matches de jeunes, explique le célèbre agent. Les gens ne croyaient jamais que Romelu a 12 ou 14 ans. Il y avait aussi un problème s’il inscrivait plusieurs buts au cours d’une même rencontre. »

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook