• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • LES MINISTRES FRANÇAISE ET ALLEMANDE DES ARMÉES AU MALI POUR LA PAIX

LES MINISTRES FRANÇAISE ET ALLEMANDE DES ARMÉES AU MALI POUR LA PAIX

 
Florence Parly et Ursula von der Leyen se sont retrouvées, le 12 novembre dernier, dans la capitale malienne, pour soit disant discuter de l’application de l’accord de paix dans le pays et de la force anti-jihadiste du G5 Sahel. Lutter contre les jihadistes et plus généralement contre les groupes armés, serait donc l’objectif du « soutien » européen, et notamment de la France et de l’Allemagne.
 
Les deux ministres se sont entretenues avec le général mauritanien Hanena Ould Sidi, commandant de la force conjointe du G5 Sahel, organisation régionale regroupant la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.
 
Lancée en février 2013, dans la foulée de l’opération militaire à l’initiative de la France pour chasser les jihadistes qui contrôlaient le nord du Mali, cette force qui compte quelque six cents personnels, réunit des militaires européens de vingt-cinq pays. Elle aurait pour objectif de remettre sur pied une armée malienne sous-entraînée et sous-équipée en apportant une expertise dans la préparation opérationnelle, le soutien logistique, le renseignement et la formation des unités combattantes sur le camp de Koulikoro (60 km au nord-est de Bamako).
 
Mais cette manipulation occidentale n’a naturellement fait qu’enfoncer le Mali. Car, depuis la signature en mai-juin 2015 de l’accord de paix, les violences djihadistes ont non seulement persisté mais elles se sont propagées du nord vers le centre et le sud du Mali, puis au Burkina Faso et au Niger voisins, se mêlant souvent à des conflits inter-communautaires.
 
Pas donc besoin de trop réfléchir pour comprendre que partout où les européens ont mis les pieds en Afrique, c’est devenu un vrai chaos. L’exemple qui reste plus dans les têtes est celui de la Libye de Kadhafi. Ce pays où régnaient paix et harmonie est devenu un véritable enfer après le passage d’un certain Sarkozy.
 
Bref, cette visite de Parly et de Von der Leyen n’est rien d’autre qu’un message comme pour dire que les principaux coupables de la guerre civile sont venus personnellement pour voir tout ce qu’ils ont fait avec ce pays jadis beau et prospère.
Maintenant, les gens fuient le Mali, il n’y a pas de pouvoir puissant dans le pays, l’économie est en ruine.
 
Qui va donc restaurer le Mali ???!!!

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook