MIMI KALINDA, LA FÉE AFRICAINE DE LA COM’

Avec son teint brun, ses yeux envoûtants et sa chevelure abondante, Mimi Kalinda est une enchanteresse qui n’a nullement besoin d’une baguette pour obtenir ce qu’elle veut. Sa magie à elle, ce sont les nombreuses grandes idées qui scintillent dans son brillant esprit de communicatrice ainsi qu’un goût prononcé pour le travail bienfait qui couvre tout ce qu’elle touche des étincelles du succès.

Née en RDC de parents rwandais et congolais, Mimi a grandi en Afrique du Sud. À 40 ans elle fait la fierté de ces pays qu’elle représente dignement. Dans ses activités, elle a déjà eu à travailler avec les figures de proue du monde comme Bill Clinton, Barack Obama, Bill et Melinda Gates, Cyril amaphosa ou Desmond Tutu et bien d’autres.

Mimi Kalinda est à la tête de l’une des plus grandes agences de communication en Afrique. Africa Communications Media Group (ACG) basée en Afrique du sud, est aujourd’hui classé parmi les agences plus prisées des sommets internationaux. Sous sa direction, la structure a grandi en volume surclassé d’autres anciens du domaine.

En tant que responsable Afrique de Fleishman Hillard, Mimi Kalinda a fait partie de l’équipe qui a remporté le prix Prism pour la campagne Afrique « Prosper » de la banque Barclays. Son agence a également remporté un prix pour la meilleure campagne de communication de l’Union africaine pour la lutte contre le virus Ébola.

Avant de créer ACG, elle a travaillé pour Weber Shandwick, où elle gérait les comptes sur l’impact social d’initiatives telles que celles de la Fondation Bill et Melinda Gates. Elle a été la première femme africaine à animer une émission sur MTV Europe.

Elle a reçu le One World Media Award pour le programme « Rien que la vérité », une émission de télévision sur la prévention du sida et la lutte contre les violences faites aux femmes en République démocratique du Congo. Mimi Kalinda est diplômée de l’Université de New-York et siège aux conseils d’administration de Catalyst for Growth et Africa Brand.

Dans une interview publiée sur le 21 juillet 2017 sur le site de ‘’Lionesses of Africa’’, une entreprise spécialisée dans la vulgarisation des femmes entrepreneures, Mimi Kalinda avait partagé les raisons qui l’ont motivée à ouvrir sa boîte de communication :

« En tant que professionnel de la communication, je pense que ma responsabilité est de donner aux Africains la possibilité de raconter leur propre histoire, de cultiver un leadership éclairé afin de pouvoir contrer le récit stéréotypé et les images de l’Afrique, et de contribuer ainsi non seulement au changement, mais également à la propriété réputation par les Africains eux-mêmes. En particulier, alors que je vivais à l’étranger, j’étais de plus en plus préoccupée par l’idée que les Africains pouvaient et devaient reformer l’image extérieure de l’Afrique, mais que la transformation de l’Afrique ne pouvait commencer que si les Africains revisitaient les histoires qu’ils se racontaient. J’explore et teste le concept à travers les relations publiques et les communications ».

Ses remarquables aptitudes managériales lui ont aussi permise de participer en 2016 au programme de leadership Desmond Tutu, un programme qui accueille un groupe d’élite de jeunes dirigeants africains au potentiel le plus élevé, représentant un large éventail de secteurs. Offert à temps-partiel pendant six mois, le programme comprend deux modules d’apprentissage en groupe de neuf jours avec un éventail de leaders et de professeurs distingués.

Stéphane BAI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook