• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • UN SÉNÉGALAIS CRÉE UN LOGICIEL POUR SIMPLIFIER LES MATHÉMATIQUES

UN SÉNÉGALAIS CRÉE UN LOGICIEL POUR SIMPLIFIER LES MATHÉMATIQUES

Il s’appelle Michel Seck, sénégalais, enseignant de 25 ans qui vient de créer un logiciel qui simplifie les mathématiques. Cet universitaire qui enseigne les mathématiques à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a facilité la compréhension des mathématiques chez les apprenants.

Le logiciel qu’il vient de mettre à la disposition des apprenants et même de ses collègues mathématiciens comprend les spécialités suivantes: codage, cryptologie, algèbre et applications. Plus précisément, c’est un logiciel de simulation et de calcul qui décomplexe l’enseignement des mathématiques. Le jeune doctorant en mathématiques a appelé ce logiciel SimulaMath.

En concevant son application, Michel Seck avait une ambition principale : trouver une solution au problème de l’accès aux Tic pour le plus grand nombre d’apprenants et d’enseignants. « Il m’a fallu aller à l’université pour utiliser les logiciels afin de faire les mathématiques. Je veux que ce logiciel soit librement accessible, qu’on l’utilise aussi bien dans les lycées que dans les universités. Ainsi, on pourra l’utiliser du secondaire jusqu’au niveau universitaire », souhaite-t-il.

« Jusqu’ici, il n’y a pas de Travaux pratiques (TP) en mathématiques dans les universités. Or les TP sont organisés en France. Aujourd’hui, ce logiciel rend possible l’organisation des TP. Nous envisageons d’introduire les TP en Licence 1, Licence 2 et Licence 3 à la Faculté des Sciences et techniques », avance Michel Seck

Analyse, algèbre linéaire, théorie des nombres, graphes 2D et 3D, probabilités, statistiques, réseaux arithmétiques, codes de correction d’erreurs … le calculateur avancé de ce logiciel couvre presque tous les domaines.

Il est fait sur mesure pour les lycéens et les étudiants de l’enseignement supérieur.
Michel Seck insiste sur le fait que le logiciel Simulamath est gratuit et assure qu’il le restera. Une invention qui mérite d’être félicitée et encouragée en ce qui concerne sa contribution à la compréhension des exercices mathématiques.

Ceci est une bonne nouvelle pour l’Afrique qui conçoit, en espérant que le logiciel, comme l’a annoncé le concepteur sera à la portée de la jeunesse estudiantine du Sénégal, voire au delà, partout en Afrique.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook