• Accueil
  • >
  • CINÉMA
  • >
  • MHD : EN PRISON, LE RAPPEUR EST À L’AFFICHE DE SON PREMIER FILM  

MHD : EN PRISON, LE RAPPEUR EST À L’AFFICHE DE SON PREMIER FILM  

 

Après les ennuis judiciaires, MHD est de retour sur le devant de la scène. C’est au cinéma que ses fans pourront le retrouver prochainement dans le film « Mon frère ». 

Star de son premier film

Il sera prochainement à l’affiche du film « Mon frère », réalisé par Julien Abraham qui est à son troisième projet après La Cité Rose sorti en 2013 et Made In China qui sortira également cette année.

Une percée dans le milieu du 7ème art pour Mohamed Sylla alias MHD qui y campera le rôle principal accompagner de Darren Muselet  (Une jeunesse sauvage). Le reste du casting regroupe notamment les acteurs et actrices Aïssa Maïga (Les Poupées russes, L’Écume des jours), Hiam Abbass (Satin rouge), le réalisateur (Yves Saint Laurent, la série Versailles) et aussi acteur Jalil Lespert, Hakou Benosmane, jeune acteur du film de Kheiron, Mauvaises herbes.

Le film met en scène Teddy (MHD), un jeune homme victime des violences de son père et qui tente à tout prix de protéger son petit frère. Accusé du meurtre de son paternel, il est placé dans un centre éducatif en attendant son procès. Il découvre alors un univers brutal auquel il va devoir s’adapter. Sur place, il fait la connaissance d’Enzo (Darren Muselet), le caïd du centre, avec qui il se lie d’amitié. Ensemble, ils s’évadent et décident de se rendre à Amsterdam.

Pour l’heure, aucune bande-annonce n’a été dévoilée et la date de sortie n’a pas encore été annoncée.

MHD est en détention depuis le 17 janvier 2019 dans le cadre d’une enquête pour homicide volontaire survenu en été 2018. Malgré l’absence de preuves techniques et scientifiques, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris n’a pas l’intention de libérer le prince de l’afro-trap. Cette arrestation divise notamment sur les réseaux sociaux, certains se réjouissent de cette détention alors que certains fans ont mis en place une pétition pour la libération de l’artiste.

 

Opri Avérroèse Kalet

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook