MGR JEAN ZERBO, LE TOUT PREMIER CARDINAL DU MALI

L’archevêque de Bamako, Jean Zerbo a été élevé au rang de cardinal par le pape François. Il devient ainsi le premier cardinal catholique de ce pays d’Afrique de l’Ouest dominé par les musulmans.

Il avait pris une part active dans les négociations d’un accord de paix entre le gouvernement et les rebelles touaregs il y a deux ans, ce qui lui avait valu le titre de «cardinal de paix», ainsi que l’a annoncé l’agence de presse catholique.

Zerbo devient cardinal avec quatre autres personnes. Trois des quatre sont les tout premiers cardinaux de leurs pays respectifs: El Salvador, Laos et Suède. Le quatrième est originaire d’Espagne.

Il a été au centre dans un scandale financier il y’a quelques mois. Des rapports révélaient que lui et d’autres membres de l’église avaient ouvert des comptes de plus de 13 millions de dollars dans des banques en Suisse. Il s’en était défendu déclarant que ses mains étaient propres.

Cette nomination de l’archevêque Zerbo illustre le vœu du pape Francis qui aimerait promouvoir l’évangile dans les pays où l’Église est persécutée: le Mali est une nation en majorité musulmane qui connait souvent une application sévère de la charia et une violence des extrémistes vis-à-vis des chrétiens», a souligné l’agence de presse catholique.

S’adressant à Cuore Amico en janvier de cette année, l’archevêque Zerbo a décrit la situation des chrétiens dans son pays comme «un test comparable à celui des premiers disciples».

Le désormais cardinal Zerbo est né le 27 décembre 1943 à Ségou, au Mali, il a été ordonné prêtre du diocèse de Ségou le 10 juillet 1971.

Il avait obtenu sa licence en Saintes écritures de l’institut biblique pontifical à Rome, où il avait fait ses études de 1977 à 1981.

Une fois de retour au Mali en début des années 80, il fut enseignant au grand séminaire à Bamako.

En juin 1988, le pape Jean-Paul II le nomma évêque auxiliaire de Bamako. En 1994, il fut nommé évêque de Mopti et en 1998, il devint l’archevêque de Bamako.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook