MBAPPÉ, LE SAUVEUR DES BLEUS

C’est la 36e nation au classement FIFA qui a failli faire la fête aux champions du monde ce jeudi soir, lors d’un match amical. Mais les coqs ont fini par réagir pour éviter une défaite qui aurait fait tâche (2-2). Même s’ils ont été menés pour la première fois par deux buts d’écart depuis plus d’un an et demi (0-2 contre l’Espagne, le 28 mars 2017), les Bleus se sont ressaisis, grâce à l’entrée fracassante de Kylian Mbappé, impliqués sur les deux buts tricolores (86e et 90e).

Attendu comme titulaire mais finalement remplaçant après une petite alerte à une cuisse, Kylian Mbappé a joué une demi-heure. Mais ça a suffi pour le voir plus que tous ses partenaires. Entré à la place de Griezmann (60e), l’attaquant du PSG a étiré les lignes, par ses sprints et appels de balle répétés. Il est à l’origine du but contre son camp de Eyholfsson (86e), après une frappe détournée. Et c’est lui qui a égalisé (90e), en prenant ses responsabilités sur penalty, après une main d’Arnason sur corner. Inarrêtable, il a fini par être violemment séché par Sigurjonsson, provoquant une échauffourée devant le banc français, conclusion confuse d’un match où le jeune prodige aura encore réussi à marquer les esprits.

«C’est dur de repartir direct et de taper fort», annonçait dans la semaine Paul Pogba, conscient que le faible enjeu de la rencontre allait sans doute jouer sur la motivation tricolore. Ça n’a pas manqué puisque les Bleus ont semblé l’esprit ailleurs en première période. Comme désintéressés par le défi physique proposé par un adversaire qu’ils pensaient pouvoir dominer dans le jeu sans forcer. Les bleus se sont donc trompés sur l’efficacité de leurs adversaires, puisque les islandais ont bel et bien dominé ce match qui a finalement a été sauvé par le jeune prodige.

Respect Mbappé !!!

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook