MALI : PREMIÈRE OPÉRATION À CŒUR OUVERT

  • Par Dah Minwicodji
  • 1 Année
  • SANTÉ

« Je suis très contente de pouvoir être opérée, je serai comme mes autres camarades, je vais pouvoir travailler, me marier », «Je suis très heureuse que ma fille soit opérée au Mali » ont respectivement déclaré une petite fille malienne du nom de Fanta Diarra et sa maman Aminata Ba à l’AFP avant que sa fille ne soit opérée à cœur ouvert dans son pays, il y a de cela quelques jours.

Autrefois, pour une telle opération, il fallait être évacué hors du pays.

Cet exploit a été réalisé par une équipe composée de maliens et de français. Ceci a eu lieu dans une unité de soins cardio-pédiatriques mis en place par l’association  »La Chaîne de l’Espoir » à l’intérieur du centre hospitalier mère-enfant Le Luxembourg de Bamako. La mise en place de ce centre a été possible grâce à l’appui d’un mécène français. Cette association a vu le jour en 1988 sous l’égide de l’ONG Médecins du Monde.

D’après Le Monde, la petite malienne était atteinte d’une communication intra-auriculaire, une affection cardiaque diagnostiquée alors qu’elle était âgée de 3 mois. Elle faisait partie des 2 500 enfants atteints d’une affection cardiaque en attente d’une opération au Mali, dont une cinquantaine devrait être opérés d’ici à fin décembre dans ce nouveau centre.
Pour le Dr Baba Ibrahima Diarra, c’est une chirurgie nouvelle au Mali. Du personnel médical au personnel paramédical, on a tous besoin d’être accompagné dans un premier temps. L’objectif final, c’est d’être autonome avec le temps, d’être totalement autonome.
Une formation a également été lancée à l’endroit des jeunes chirurgiens maliens.

Bocovo Mènaman

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook