• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] MALAWI : LE PARLEMENT ABROGE UNE LOI CONTRAIRE À LA LIBERTÉ DE PRESSE

[POLITIQUE] MALAWI : LE PARLEMENT ABROGE UNE LOI CONTRAIRE À LA LIBERTÉ DE PRESSE

BLANTYRE — Le Parlement du Malawi a abrogé à l’unanimité une loi sur les médias datant de l’ère Mutharika et qui depuis 2010 autorisait le gouvernement à interdire toute publication « contraire à l’intérêt général ».

La section 46 du code pénal malawite, désormais abrogée, avait été promulguée en 2010 par l’ancien président Bingu wa Mutharika, décédé début avril.
« La section 46 controversée a été abrogée après que les médias et militants se sont plaints », a précisé à l’AFP Ralph Kasambara, le nouveau garde des Sceaux.

La loi constituait « une censure injustifiée et limitait le droit des gens à avoir une information impartiale », a-t-il souligné.

« Ce pan de notre législation donnait du pays une mauvaise image sans apporter de bénéfices au gouvernement », a pour sa part exposé mercredi lors du vote à l’Assemblée Henry Phoya, ministre du domaine foncier et président du Parlement, cité par la radio d’Etat.

Alekeni Menyani, député d’opposition et membre du Parti du congrès du Malawi, a renchéri en disant que le texte était « une menace à la croissance de l’industrie des médias » dans un pays qui a adopté la démocratie en 1994, après trois décennies de régime autoritaire.

Les médias locaux et internationaux soulignaient que le texte abrogé contrevenait à la Constitution qui garantit la liberté d’expression et de la presse.

Source : AFP

[ad#ad-adsente-texte-3]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook