MAÎTRE GIMS & WATI-B, C’EST LA GUERRE !

La guerre entre Maître Gims et son ancien label, Wati B, se poursuit au conseil des prud’hommes. Une première audience déterminante s’est déroulée le 10 janvier. Début d’un procès qui devra régler un litige dans lequel des millions seraient en jeu.

Dans la salle d’audience, les avocats se sont rejetés la faute. En reprenant les clauses contractuelles les avocats du Producteur star tente de prouver que “L’exploitation d’un enregistrement n’est pas un salaire” (article 331 CPI) tandis que ceux de Maître Gims essaie de démontrer qu’il existait un “lien de subordination” entre Dawala et Maître Gims (caractéristique essentielle du contrat de travail).

Le Conseil s’est jugé compétent en fin de séance. Donc le contrat entre Dawala et Maître Gims est bien un contrat de travail. Cette décision si anodine si elle est suivie par la jurisprudence pourrait donner bien des idées à pas mal d’artiste.

C’est un conflit que les fans suivent puisqu’il empêche la sortie du troisième album de Sexion d’Assaut, Le Retour des rois. Le disque est prêt, mais Maître Gims et Black M ne parviennent pas à s’entendre avec Wati B. Le premier expliquait en mars dans 20 minutes : « C’est compliqué parce que je n’en fais plus partie et que le label ne veut pas que j’investisse. Or, depuis la Sexion, j’ai évolué, et je ne me vois pas être juste leur chanteur. C’est la même chose pour Black M, qui voudrait aussi avoir son mot à dire. (…) On a engagé d’énormes frais d’avocats et ça n’avance pas. Ça me gêne parce qu’il y a des gens qui attendent cet album, parmi nos fans, et même au sein de la Sexion. Tout est prêt et on ne peut rien en faire. Si les discussions avec Wati B s’étaient bien passées, l’album serait sorti fin 2017. »

Après s’être fait connaître du grand public avec son groupe la Sexion d’Assaut, Maître Gims poursuit désormais avec succès sa carrière en solo avec une nouvelle tournée programmée pour 2019 pour présenter son album « Ceinture Noire » sur scène.

Avec Johnny Hallyday, il domine le classement des 10 meilleures ventes d’albums de France en 2018, selon le top annuel que le journal Le Parisien vient de dévoiler.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook