MACRON VEUT SÉDUIRE L’ AFRIQUE ANGLOPHONE

Le Nigéria est le pays d’Afrique dont les différents secteurs d’activités n’ont été totalement mis à profit par la France. Et ça le président français Emmanuel Macron compte bien y remédier car il faut le savoir, le Nigeria est actuellement le pays aux 200 millions d’habitants (et bientôt 400 millions à l’horizon 2050) ce qui fait rêver entrepreneurs et investisseurs français.

Déjà un peu plus de 120 entreprises françaises y sont installées : Total, Axa, Servier, Lafarge, Danone, Peugeot, Schneider Electric, Bouygues, CFAO mais aussi Orange, Eutelsat, Konbini, Essilor, Oberthur, JCDecaux, etc.

L’industrie du luxe au Nigeria est un secteur en forte expansion. On recense plus de 30 000 millionnaires (en dollars américains) dans le pays et une vingtaine de milliardaires. À titre de comparaison, le PIB de la cité-État de Lagos dépasse ceux de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et du Sénégal réunis. De nombreuses grandes marques comme Lacoste, Polo, Rolex, Bang & Olufsen ou Villeroy & Boch s’y sont établis depuis de nombreuses années. L’offre retail s’affine sur place avec l’ouverture de plusieurs adresses de renom telles que Alara et Temple Muse. Il faut savoir que les cognacs, vins et vins de Champagne continuent d’être des ambassadeurs prestigieux de la France au Nigeria.

Ce qui place la France au premier rang en termes de stocks d’IDE, et le Nigeria est son premier partenaire commercial en Afrique subsaharienne avec un volume d’échanges estimé à 3,29 milliards d’euros devant l’Afrique du Sud (2,76 milliards d’euros, + 4,4 %), la Côte d’Ivoire (1,86 milliard d’euros, – 0,9 %) et l’Angola (1,19 milliard d’euros, – 42,3 %) selon Le Point Afrique. En 2016, les exportations françaises reculent de 10,8 % à 1,16 milliard d’euros selon des chiffres de Business France. Le Nigeria est le 5e fournisseur d’hydrocarbures de la France, et Total est le 1er investisseur et le premier employeur français au Nigeria.

Économiquement, le Nigeria est un partenaire indispensable pour la France. Son marché de 180 millions de personnes est incontournable et le pays, avec une production globale de quelque 2 millions de barils/jour, représente plus de 10 % de la production du groupe français Total.

Un rapprochement mis en œuvre par Business France, une agence chargée d’assister les entreprises françaises à l’étranger, a ouvert un bureau à Lagos.

Après la pire crise économique depuis un quart de siècle liée à l’effondrement des prix du brut, le pays se relève avec une croissance attendue de 2,5 % en 2018. Sous l’impulsion du gouvernement, le pays se lance dans un vaste plan de diversification des activités industrielles et des services pour sortir du « tout pétrole ». Le potentiel de développement est considérable dans de très nombreux secteurs comme les filières agricoles, industrielles, télécommunications, infrastructures.

Dans son désir de renforcer les liens avec le Nigeria, Emmanuel Macron a effectué un voyage stratégique le 3 et 4 juillet 2018 pour ne pas cantonner l’action de Paris à l’Afrique francophone. Le Nigeria, avec sa dense population, et sa production de pétrole, reste un partenaire économique indispensable pour la France.

Ainsi en 2017, le commerce entre les deux pays s’élevait à 3,6 milliards d’euros. Aussi impressionnant que cela puisse paraître, une étude nigériane estime que la visite effectuée par le président Macron donnerait des résultats économiques encore plus probants si les opportunités d’investissements bilatéraux étaient effectivement exploitées.

Ne dit-on pas que la meilleure manière d’assouvir un peuple c’est à travers la langue ? Cela Macron l’a bien compris, il a inauguré lors de sa visite le 4 juillet le lieu un nouveau bâtiment de l’Alliance française situé à Ikoyi. Le lieu de l’apprentissage de la langue française à Lagos. Un prolongement dans ce pays entouré de pays francophones.

Emmanuel Macron est le premier président français à se rendre dans la capitale économique du géant africain. Comme il se plaît de dire dans le milieu des affaires : « celui qui ne prospecte pas le Nigeria ne prospecte pas l’Afrique » !

 

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video