LA LYBIE REFUSE L’INSTALLATION DES IMMIGRÉS

Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement libyen, soutenu par l’ONU, a refusé mercredi l’installation de clandestins sur le territoire libyen.

« La Libye n’accepte pas cette mesure injuste. Elle compte plus de 700 000 immigrants. Ils doivent être renvoyés dans les pays d’origine d’où ils sont venus », a déclaré Mohamed Sayala dans un communiqué.

« La Libye est un pays de transit et a beaucoup enduré. La communauté internationale doit assumer ses responsabilités en faisant pression sur les pays d’origine pour qu’ils acceptent de nouveau leurs ressortissants et prennent en charge les frais de retour dans leurs pays d’origine », a ajouté M. Sayala.

La Libye est devenue un point de départ privilégié pour les immigrants clandestins qui espèrent traverser la mer Méditerranée pour entrer en Europe en raison de l’insécurité et du chaos dans le pays d’Afrique du Nord après le soulèvement de 2011 qui a renversé l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi.

Les refuges pour migrants en Libye sont remplis de milliers d’immigrants illégaux qui ont été sauvés en mer ou arrêtés par les services de sécurité libyens.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook