• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Lutte contre la déforestation : Le Gabon, premier pays africain récompensé pour ses efforts

Lutte contre la déforestation : Le Gabon, premier pays africain récompensé pour ses efforts

La Norvège s’est engagée dimanche à verser au Gabon 150 millions de dollars sur une période de 10 ans pour réduire la déforestation et préserver ses forêts naturelles afin qu’elles puissent absorber le dioxyde de carbone, a-t-on appris dans un communiqué de l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (Cafi), organisme lancé par l’ONU qui rassemble des pays d’Afrique centrale et des bailleurs de fonds occidentaux.

Modèle de reboisement

Le Gabon sera le premier pays africain à être récompensé par des fonds internationaux pour la préservation de ses forêts pluviales dans le but de lutter contre le changement climatique. « Ils vont nous payer parce qu’on n’a pas déforesté, et parce qu’on a mieux géré l’exploitation forestière, et réduit les émissions liées à l’exploitation forestière », a expliqué Lee White, le biologiste britannique naturalisé gabonais et nommé en juin ministre de la Forêt du Gabon, présent à New York où a lieu lundi un sommet sur le climat à l’ONU.

Lee White, ministre gabonais de l’Environnement (à gauche) aux côtés de son homologue norvégien (à droite), dimanche 22 septembre à New-York (ONU).

« L’accord que nous signons avec la Norvège confirme en quelque sorte les efforts déployés par le Gabon au cours des 10 à 15 dernières années pour maîtriser la déforestation et utiliser une foresterie saine et durable pour préserver la forêt du bassin du Congo, mais aussi pour réduire les émissions de carbone », a-t-il ajouté.

Efforts environnementaux

Dans le cadre de son partenariat avec la Cafi et selon les détails du contrat signé dimanche, la Norvège versera au Gabon 10 dollars par tonne de carbone non émise, par rapport à la moyenne annuelle des pays d’Afrique centrale entre 2005 et 2014, et jusqu’à un maximum de 150 millions de dollars sur 10 ans, rapporte l’agence de presse AFP.

Le Gabon est situé en plein cœur de la forêt tropicale d’Afrique centrale, appelée « le deuxième poumon de la terre » après l’Amazonie, qui « couvre un territoire aussi vaste que l’Europe occidentale », selon la Cafi. Une forêt ombrophile recouvre près de 90% de la superficie de ce pays qui a mené les efforts environnementaux dans la région pour préserver le monde vert en créant 13 parcs nationaux depuis l’an 2000.

Ces forêts sont parmi les plus importantes au monde, car, en absorbant de grandes quantités de dioxyde de carbone produites par les activités humaines, elles ralentissent le rythme du réchauffement planétaire. Mais le Gabon a récemment été impliqué dans un scandale majeur impliquant du bois dur tropical exploité illégalement.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook