• Accueil
  • >
  • PEOPLE
  • >
  • LUPITA NYONG’O HARCELÉE PAR LE PRODUCTEUR WEINSTEIN

LUPITA NYONG’O HARCELÉE PAR LE PRODUCTEUR WEINSTEIN

Dans un éditorial du New York Times paru le jeudi 19 octobre 2017, l’actrice relate plusieurs actes de harcèlement sexuel d’Harvey Weinstein sur sa personne

Lupita Nyong’o est la dernière actrice en date à déclarer avoir été sexuellement harcelée par le producteur hollywoodien Harvey Weinstein.

Dans un article d’opinion paru dans le New York Times et intitulé « Speaking Out About Harvey Weinstein » (dénoncer Harvey Weinstein), l’actrice kenyane explique comment elle avait rencontré le producteur pour la première fois alors qu’elle étudiait à la Yale School of Drama. Au regard du statut de Weinstein, la jeune actrice avait voulu avoir des liens avec lui à un niveau professionnel et avait échangé des contacts avec lui dans l’espoir qu’il lui donnerait un rôle dans un film.

Peu de temps après, le producteur l’invita à dîner, puis à son domicile où il lui proposa une séance de massage – plusieurs autres femmes ont relaté une expérience similaire avec le producteur.

«Harvey m’avait conduite dans une chambre à coucher – sa chambre à coucher – et avait dit vouloir me faire un massage, je pensais qu’il plaisantait au début, ce n’était pas le cas. Je me sentis en situation de danger pour la première fois depuis que j’avais fait sa connaissance, je fus prise de panique dans un premier temps puis je me ressaisis et pensai que je pouvais accepter ce message. Cela me permettrait d’être physiquement en contrôle, de savoir exactement où se trouvaient ses mains à tout moment », écrit-elle.

Lupita souligne au passage qu’une partie de leur programme d’études de théâtre à Yale comprenait le travail corporel, l’utilisation des techniques de massage pour comprendre le lien entre le corps, l’esprit et l’émotion, et je sentais que je pouvais rationaliser en lui accordant cette séance tout en maintenant un semblant de professionnalisme bien que se trouvant dans de telles circonstances, somme toute étranges. « …Il se mit à ôter son pantalon, ce que je refusai en me dirigeant vers la porte, il me fit entendre que je suis têtue », précise t- elle.

Ce n’était pas la seule fois que le producteur lui fit des avances sexuelles. À une autre occasion, Nyong’o se souvient que Weinstein l’avait menacée après avoir refusé ses avances. « Il m’avait dit de ne pas être aussi naïve, si je voulais être actrice, alors je devais être prête à faire ce genre de choses ».

Au cours des dernières semaines, des dizaines d’actrices ont porté des allégations contre le producteur – leurs histoires s’étendent sur des décennies. En début de cette semaine, Buzzfeed a rapporté que Weinstein a abandonné l’actrice britannique-nigériane Sophie Okonedo d’un film de 1997, parce qu’il ne la considérait pas comme « baisable ».

Après avoir eu vent des histoires de nombreuses autres femmes harcelées par Weinstein, elle s’est sentie en quelque sorte contrainte de parler afin de « reprendre le pouvoir ».

« Je suis d’autant plus en colère que cela n’est pas arrivé qu’à moi seule mais à plusieurs autres femmes », a déclaré Nyong’o. « Je prends la parole pour m’assurer que ce genre de comportement ne puisse pas se reproduire, je parle pour briser la conspiration du silence. »

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook