LOUIS-GEORGES TIN, PREMIER MINISTRE DE LA DIASPORA AFRICAINE

Louis-Georges Tin, nommé Premier ministre d’Etat de la Diaspora Africaine

Né en 1974 en Martinique, est un universitaire français, connu en tant que militant contre l’homophobie et le racisme. Il a fondé en 2005 la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie et il a été le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) jusqu’au 29 juin dernier.

Il est le fils d’un couple d’enseignants martiniquais. Il est aussi l’arrière-petit-neveu de Victor Sévère, avocat et homme politique, réputé opposant à l’amiral Robert pendant la période vichyste, prédécesseur d’Aimé Césaire à la mairie de Fort-de-France. Il fait ses études au lycée Schœlcher en Martinique, puis au lycée Henri-IV, avant d’intégrer l’École normale supérieure en 1993, à l’âge de 19 ans. Agrégé de lettres modernes en 1996, il soutient en 2003 une thèse de lettres sur « Tragédie et politique en France au xvie siècle »

C’est en effet depuis le 29 juinque Louis-Georges Tin a laissé ses fonctions de président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN) à celui qui était jusqu’ alors chargé des relations entre police et société civile, Ghyslain Vedeux. Dans la foulée de cette succession, au cours du Sommet de l’Union Africaine, qui s’est tenu les 1er et 2 juillet à Nouakchott, l’Etat de la Diaspora Africaine a été porté sur les fonts baptismaux et présenté au public et à la presse.

« La diaspora africaine, c’est 350 millions d’habitants dans le monde, a rappelé Louis-Georges Tin. C’est en population le 3e pays, après la Chine et l’Inde. C’est un pouvoir politique, économique, culturel, considérable, mais il faut qu’il soit structuré : c’est l’objet même de notre mission », a expliqué le nouveau Premier ministre.

Sa Majesté Tchiffy Zié, secrétaire général du Forum des Rois et Leaders traditionnels d’Afrique, et Louis-Georges Tin, Premier ministre de cet Etat, ont mis en place un gouvernement et des projets de développement. Le Président Aziz, qui a validé le travail accompli, et invité Sa Majesté et Louis-Georges Tin, Premier Ministre de l’Etat de la Diaspora Africaine, à officialiser l’Etat nouveau dans le cadre du Sommet de l’Union Africaine, se déroulant dans son pays.

Sa Majesté Tchiffy Zie a affirmé : « C’est un grand jour pour l’Afrique. Nos enfants, qui avaient quitté le continent, ont désormais un instrument pour les relier entre eux, et les relier à la terre mère. C’est un vieux rêve qui prend forme aujourd’hui, et cela nous permettra de relever ensemble les défis de demain. »

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook