LIVERPOOL, LA PAROLE EST À LA DÉFENSE

Vainqueur de la Ligue des Champions cette saison, avec une victoire sur Tottenham en finale (2-0), avec des buts de Salah et Origi, Liverpool a conclu de la plus belle des façons son excellente saison 2018-2019. En effet, les Reds, dirigés par Jürgen Klopp, ont également terminé deuxièmes du championnat anglais, à deux petits points de Manchester City, mais avec plus de 90 points ! Un total qui aurait normalement offert le titre au club de la Mersey.

Cette saison, Liverpool a surtout brillé grâce à sa défense. Emmenés par un Virgil van Dijk exceptionnel, qui n’a pas été dribblé une seule fois de toute l’année que ce soit en Premier League ou en Ligue des Champions, les Reds ont été intraitables, que ce soit dans l’axe ou sur les côtés. Il faut dire que Jürgen Klopp a des joueurs extraordinaires à chaque poste ! En effet, sur le côté droit, l’Allemand peut compter sur Alexander Trent-Arnold, l’un des meilleurs latéraux du monde malgré son jeune âge (20 ans). Le Britannique s’est notamment illustré en demi-finale retour de Ligue des Champions avec une passe astucieuse et bien sentie pour Origi afin de marquer le quatrième but face au FC Barcelone. A gauche aussi, le latéral est essentiel au jeu de Liverpool et surtout pétri de qualités. Andrew Robertson, l’écossais, a réalisé une énorme saison sur son couloir. Besogneux, hargneux, et possédant une très belle patte gauche, ce dernier a été une pièce essentielle de la réussite de Liverpool.

Mais que dire de la défense centrale ! Composée, d’abord, de Virgil van Dijk, l’axe des Reds a brillé tout au long de la saison afin d’anéantir la plupart des attaquants qui se sont présentés face à eux. L’Hollandais, associé soit à Joe Gomez soit à Joël Matip, est devenu le meilleur défenseur central du monde cette année, grâce à ses 17 clean sheets réalisés en 2018-2019, ainsi que 39 interceptions, 183 dégagements ou encore 34 tacles. Avec Gomez, il forme notamment la meilleure paire de Premier League selon les statistiques de Bwin, devant Otamendi-Laporte ou encore Vertonghen-Alderweireld.

Liverpool, déjà finaliste de la Ligue des Champions en 2018, a également renforcé le poste de gardien de buts. Auparavant protégées par Loris Karius, les cages britanniques ont été défendues par Alisson cette saison, recruté pour 80 millions d’euros. Le portier brésilien a amplement participé aux nombreux succès des Reds et est notamment à l’origine de la qualification de Liverpool pour la phase finale de Ligue des Champions. En effet, lors du sixième et dernier match de poule, face à Naples, le gardien a sorti un arrêt réflexe devant Mertens à la dernière seconde pour envoyer les Napolitains en Ligue Europa et garder la deuxième place du groupe, synonyme de qualification pour les huitièmes de finales.

Liverpool, qui devrait tout de même recruter cet été, notamment pour renforcer encore un peu plus l’attaque (Sturridge a annoncé son départ), peut compter sur une base très solide. Les Reds feront assurément partis des favoris à leur propre succession.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook