LIBYE: LES PAYS AFRICAINS DOIVENT REMBOURSER

Depuis que la France de Nicolas Sarkozy et ses alliés ont entraîné la chute du régime du colonel Mouammar Kadhafi, la Libye qui autrefois frôlait le paradis terrestre est devenue l’un des pays africains où la misère sévit le plus et où la population vit dans une incertitude totale.

Pour pouvoir renflouer les caisses de l’état, le chef du gouvernement Fayez al-Sarraj ‘’ reconnu par la communauté internationale’’ a décidé de se retourner vers certains pays africains qui ont eu à bénéficier de la générosité de Mouammar Kadhafi.

En effet au cours de son règne, Kadhafi avait octroyé des prêts à certains pays en Afrique et dans le monde arabe. Il avait aussi participé à la mise en place de certaines sociétés et aussi acheté des parts dans plusieurs sociétés. À sa mort, plusieurs de ces sociétés ont soit été nationalisées ou liquidées.
La Libye avait donc décidé de récupérer l’argent que le guide avait eu à investir, en se basant sur des documents de certaines banques libyennes. Ce montant est évalué à 67 milliards de Dollars. Les pays concernés sont notamment : l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Zambie, la Côte d’Ivoire et le Niger.

La trésorerie communique avec les pays africains concernés afin de récupérer ces dettes. Les dates limites des remboursements sont dépassées et nous tenons à ce qu’ils se fassent. Ces prêts sont gérés par des accords qui engagent les deux parties. Les pays empruntant sont dans l’obligation de rembourser. La trésorerie est prête à réviser l’échelonnement des remboursements, elle pourrait délaisser une partie des intérêts de ces dettes, elle pourra décaler les délais des remboursements, mais enfin, il s’agit des prêts, c’est l’argent public. Cet argent est celui du peuple libyen.

Avait déclaré Mohamad Taher Siala, ministre des Affaires étrangères de Libye au micro de RFI depuis environs cinq mois. Mais jusqu’à aujourd’hui, aucune information nouvelle ne circule par rapport à ce sujet.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook