• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • L’HOMOSEXUALITÉ EST UNE ABOMINATION SELON OLIVIER SERVA, CANDIDAT D’EN MARCHE!

L’HOMOSEXUALITÉ EST UNE ABOMINATION SELON OLIVIER SERVA, CANDIDAT D’EN MARCHE!

On ne l’a sans doute pas vu venir celle-là. Alors que le mouvement en marche, rebaptisé La République en marche à l’occasion des législatives, s’inscrit résolument comme un parti « moderne », en avance, quoique, sur bien des questions de notre temps, Olivier Serva, candidat aux législatives sous l’étiquette de ladite formation politique, pour la 1ère circonscription de Guadeloupe, a eu un avis sur l’homosexualité pas très conventionnel, surtout vu de l’hexagone. Ce dernier a tout simplement qualifié la pratique de l’homosexualité comme étant une « abomination », la suite dans les idées, il a également jugé que « le mariage pour tous » était tout simplement « intolérable ».

Il faut un peu remonter dans le temps afin de ne pas rendre ces mots orphelins de leur contexte. Nous sommes en 2012, en plein débat sur la question du mariage pour tous. Alors, invité dans le cadre d’une émission de la chaîne Première, l’Expert-comptable fait clairement état de ses positions. « Être tolérant, ce n’est pas accepter l’intolérable. Pour le chrétien que je suis, quand je lis la Bible, il est écrit qu’un homme qui couche avec un homme ou une femme avec une femme, c’est une abomination », affirme t-il alors.

Il faut dire que le débat sur le mariage pour tous, à l’époque, divise, est loin de faire l’unanimité. Aussi, Olivier Serva, attaché à certaines valeurs, à une certaine idée traditionnelle et, excusez-nous mais, raisonnable de la famille, de sa structure, arguait que cette pratique devait rester dans l’ordre du privé tout simplement.

Si un de ses argument consistait à dire, « la société guadeloupéenne n’est pas prête » pour le Mariage pour tous, « dans 1.000 ans, 2.000 ans peut-être. », qu’en est-il de la réalité d’aujourd’hui? La loi est passée, s’applique, mais quel échos fait-elle dans les antilles? Favorise t-elle une intégration de ses pratiques contre nature (c’est pas être péjoratif que de le dire) dans les moeurs?

Quoiqu’il en soit, des mots d’Olivier Serva, la donne a changé. La loi s’appliquant et s’imposant à tous, il ne saurait s’y opposer. « À l’époque, j’avais fait valoir mes convictions (…) La loi est passée, je respecte le mariage pour tous . Je n’ai jamais été homophobe, j’ai beaucoup d’amis homosexuels. Je respecte le choix de chacun », a affirmé l’actuel candidat LREM à Franceinfo.

Si ce positionnement ne cadre pas avec celui de LREM (La République En Marche! ), elle a tout de même fait savoir, via son service de presse qu’Oliver Serva n’était pas le seul à avoir tenu de tels propos et que le parti y répondrait très prochainement, « de manière globale ».

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook