• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Légalisation de l’homosexualité : L’ONU met la pression sur le Sénégal

Légalisation de l’homosexualité : L’ONU met la pression sur le Sénégal

« L’État partie devrait prendre des mesures concrètes et urgentes pour s’attaquer à la campagne actuelle d’appel à la haine contre les personnes du fait de leur orientation sexuelle et des personnes qui défendent leurs droits y compris les organisations partenaires engagées dans la lutte contre le VIH-Sida », tels sont les termes mentionnés au point 15 du cinquième rapport du Comité des droits de l’Homme des Nations Unies sur le Sénégal, qui traite également le cas Karim Wade, fils de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Le Sénégal, toujours selon le rapport, doit aussi « abroger l’article 319.3 du code pénal qui criminalise les actes sexuels entre personnes adultes consentantes du même sexe, en vue de réduire la stigmatisation des personnes concernées ». Mais lors de la rencontre dans le cadre de l’Office des Nations-Unies à Genève, l’État sénégalais a rappelé sa décision de ne pas légaliser l’homosexualité sur son territoire.

Fatou Gaye, ministre conseiller à la Représentation permanente du Sénégal auprès de l’Office des Nations-Unies, a récemment fait part de la position de son pays par rapport à la question de la légalisation de l’homosexualité. « Le Sénégal n’est pas prêt à légaliser l’homosexualité. Nous le répétons chaque fois que l’occasion est présentée. Le Sénégal rejette toute discrimination des personnes homosexuelles », a-t-elle déclaré.

Mais des Sénégalais qui ne sont pas de cet avis clament haut et fort leur intention de mener le combat jusqu’au bout : « Nous serons prêts dans quatre ans, cinq ans, sept ans ? Arrêter votre histoire de « on est pas prêt », on ne sera jamais prêt », a affirmé un internaute sur les réseaux sociaux. « Nous ne sommes pas prêts, c’est très différent de non tout court », ajoute un autre. Pour eux, l’État sénégalais doit donner une réponse définitive à l’ONU. Et elle devrait être, selon eux, non.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video