LE FN NE VEUT PLUS DE CRÉOLE À L’ÉCOLE

L‘apprentissage en milieu scolaire des langues régionales semble poser un véritable problème du côté du Front National. En effet, sur Outre-mer 1ère, le secrétaire départemental du parti d’extrême droite, Jean-Claude Otto-Bruc a fait savoir qu’il était très favorable à la suppression de l’enseignement du créole en milieu scolaire. ‎

Jean-Claude Otto Bruc s’est exprimé en ces termes, «Le créole dans la cour de récréation, oui. Le créole dans la rue et à la maison, oui. Le créole dans les salles de classe par des professeurs, non ! C’est clair. C’est simple et c’est clair. […] Ça sera supprimé, bien sûr ». ‎‎

Selon le Front National, sur le territoire français, c’est d’abord, ensuite et enfin le français qui doit faire l’objet d’un enseignement, non les langues régionales… enfin non les langues régionales des « nègres » devrait-on dire. Sinon comment comprendre ces deux poids deux mesure dans la façon de traiter les langues régionales? En effet, alors que le créole est aujourd’hui pointé du doigt, Marine Le Pen, en avril dernier lors de son passage en corse faisait l’éloge de cette belle langue régionale qu’est le corse. Son directeur de campagne, David Rachline, lui s’est dit favorable à l’enseignement de cette langue régionale, allant même plus loin en parlant de bilinguisme.

Est-ce bien-là, un système égalitaire ou simplement la preuve si besoin était que, finalement, le noir dans sa couleur, dans son histoire, dans sa culture dérange? ‎

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook