• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • Le directeur de cabinet de Félix TSHISEKEDI, Vital KAMERHE, placé en détention provisoire

Le directeur de cabinet de Félix TSHISEKEDI, Vital KAMERHE, placé en détention provisoire

Le mercredi 8 avril au soir, Vital KAMERHE, le directeur de cabinet du président congolais Félix TSHISEKEDI a été placé sous mandat d’arrêt provisoire et conduit à la prison de Makala. La justice souhaite déterminer son rôle dans la gestion et l’exécution du programme d’urgence du chef de l’État, dit « des 100 jours ». 

Auditionné pendant 6 heures, en qualité de «renseignant» au parquet, en présence de ses deux avocats, le chef du cabinet présidentiel est soupçonné de corruption et des détournement des fonds dudit programme.

En effet, plusieurs ONG et acteurs de la société civile le pense impliqué dans ce scandale financier «non seulement l’ordonnateur des dépenses de la présidence, mais aussi, parce que jusqu’en septembre 2019, c’est lui qui contrôlait d’une main de fer les finances de ce programme », explique-t- on du côté du parquet, tout comme dans les rangs du camp de son allié, Félix TSHISEKEDI.

Par conséquent, pour des besoins d’enquête, mais surtout dans le cadre de la lutte contre l’impunité, Vital KAMERHE a été placé en détention, parce que « le procureur craint peut-être qu’en le laissant en liberté, il puisse utiliser sa position officielle pour influencer certains témoins à charge ou compromettre la suite de l’instruction», suivant l’analyse de Me George KAPIAMBA, président de l’Association d’accès à la justice (ACAJ

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video