• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [CULTURE] LE CRÉOLE PALENQUERO : LA LANGUE DES ESCLAVES AFRICAINS DE COLOMBIE

[CULTURE] LE CRÉOLE PALENQUERO : LA LANGUE DES ESCLAVES AFRICAINS DE COLOMBIE

Le créole palenquero est né à San Basilio de Palenque, un village qui a été fondé au début 17ème siècle par un roi africain nommé Benkos Bioho qui a été exécuté en 1621. Palenque était un refuge pour les esclaves fugitifs qu’on appelait les « marrons ».

L’une des originalités de Palenque de San Basilio est sa langue, le créole palenquero surnommé aussi « suto » qui veut dire « à nous » qui était parlé par « les marrons ». C’est la seule langue créole des Amériques avec une base lexicale espagnole et des caractéristiques grammaticales des langues bantoues.

Le créole palenquero a souffert de l’ouvertue du village, aujourd’hui, la plupart des habitants de Palenque parlent maintenant espagnole et les anciens sont les seuls à utiliser ce créole.
Cependant pour remédier à ce manque, une école qui enseigne le créole palenquero a été ouverte en août 2011 à Palenque. Chaque année, elle accueille environ 400 élèves composée d’une grande majorité d’adultes.

Malgré cet effort pour garder son héritage culturel, une étude du ministère de la Culture a démontré que seulement environ 1 390 habitants sur 4 500 maîtrisent cette langue. Du côté des enfants âgés de 5 à 14 ans, ils ne sont que 26 à connaître le créole palenquero.
De plus, les habitants de Palenque sont souvent victimes de discrimination et de préjugés ce qui provoquent un rejet de leurs valeurs culturelles.

Aujourd’hui, la population afro-colombienne représente presque 20% de la population totale colombienne. Elle se retrouve derrière le Brésil et les États-Unis pour le nombre d’habitants d’origine africaine.

NegroNews

[ad#ad-adsente-texte-3]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook