• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • LDNA : « IL FAUT RENVOYER L’IDENTITAIRE EMPLOYÉ DU CRÉDIT AGRICOLE »

LDNA : « IL FAUT RENVOYER L’IDENTITAIRE EMPLOYÉ DU CRÉDIT AGRICOLE »

Un militant de la Ligue de défense noire africaine (LDNA), une association qui lutte contre la négrophobie et le racisme, a décidé de se rendre sur le lieu de travail de Romain Espino, un employé de banque et porte-parole de « Génération identitaire » afin de réclamer son licenciement. Il a filmé son action, qu’il a diffusée sur Facebook .

Une opération très médiatisée «Défend Europe», qui consiste à bloquer l’arrivée de migrants en constituant un barrage humain au col de l’Echelle dans les Hautes-Alpes, a débuté depuis le 21 avril et Romain Espino, porte-parole de Génération identitaire, fait face à de nombreuses pressions sur internet. Interrogé par le magazine Valeurs actuelles, l’anti-immigration et anti-islam a eu droit à «une avalanche d’attaques» sur internet pour son action.

Après la diffusion des images de l’action anti-migrants, plusieurs internautes ont révélé publiquement sur les réseaux sociaux l’identité de Romain Espino ainsi que son travail : employé du Crédit agricole. Le conseiller municipal de Saint-Denis, Madjid Messaoudene avait par exemple tweeté à propos de lui : «Conseiller financier la semaine. Chasseur de migrants le week-end ».

Romain Espino est mis sous pression après sa participation à cette action anti-migrants dans les Alpes. La Ligue de défense noire africaine passe à l’action
Un militant africain du nom de Gucci IG sur Facebook s’est rendu au Crédit agricole pour réclamer son licenciement.

Sur les lieux, il réclame en vain un rendez-vous avec un responsable du Crédit agricole, au siège de Montrouge, les choses auraient apparemment dérapé. Le membre de la LDNA, estime que «la blanche à l’accueil […] doit aussi faire partie de l’extrême-droite» et qu’elle lui a «mal parlé». Après que l’accueil de Crédit agricole se soit vidé, le militant s’est retrouvé au contact des agents de sécurité où il a essayé peine perdu de faire comprendre ses doléances. 

Il a quand même exposé le motif de sa venue, expliquant que Romain Espino faisait partie des «traqueurs de migrants». 

Dans ses vérités, l’activiste a poursuivi son raisonnement, affirmant que les réfugiés migraient non par plaisir mais parce que la «France pille l’Afrique, la France vend des armes, la France crée des génocides en Afrique». Continuant son discours, le militant a encore dit que «l’extrême droite, la droite, la gauche [étaient] tous pareils», car ces formations politique sont pratiquement «en train de […] féliciter» les identitaires. «L’Europe vit grâce à l’Afrique», a-t-il encore lancé.

DUNAMIS ADJIGO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook