L’AFRIQUE AU SERVICE DU MONDE OCCIDENTAL

Lors d’une conférence TED (Technology, Entertainment and Design) conférence organisée au niveau international par la fondation à but non-lucratif nord-américaine The Sapling foundation qui a pour but, selon son slogan, de diffuser des idées qui valent la peine d’être diffusées, Mallence Bart-Williams née à Cologne en Allemagne, d’origine Sierra-léonaise a démontré et dénoncé l’indépendance de l’Occident vis-à-vis de l’Afrique et le pilage de ce continent via la complicité des ONG.

Les occidentaux ont une manipulation totale de l’affaire internationale incluant même des affaires propres à un état spécifique. Le monde est devenu un village global où seul le temps et l’espace crée la distance. La presse, la société civile, et même les ONG du monde occidental sont désormais les plus puissants. Cette puissance reflète une domination globale, dont le continent a subi et continue de subir.

Mallence Bart-Williams qui a poursuivi des études en économie et en finance à Paris, Singapour et en Grande-Bretagne a fait une présentation TEDx à Berlin, en 2015. Dans sa présentation Bart Williams, parle du pillage de l’Afrique par les nations dites développées, et du rôle des ONG dans ce pillage. Un extrait de la conférence de Bart-Williams publié par un medias de la place.

 »Une chose m’épate continuellement : bien que j’aie étudié l’économie et la finance dans les meilleures universités du monde, la question suivante reste sans réponse :

Pourquoi 5’000 unités de notre monnaie valent 1 unité de la vôtre alors que nous possédons les réserves effectives d’or ? Il est assez évident que ce n’est pas l’occident qui aide l’Afrique, mais l’Afrique qui aide le monde occidental. L’occident dépend de l’Afrique par tous les aspects possibles étant donné qu’ici, les ressources alternatives sont rares. Comment l’occident s’assure-t-il que l’aide gratuite se perpétue ? En déstabilisant systématiquement les nations les plus riches d’Afrique et leurs systèmes et tout ceci grâce à l’appui d’immenses campagnes de relations publiques laissant croire au monde entier que l’Afrique est pauvre et mourante et qu’elle ne survit que grâce à la charité occidentale. Bien joué OxFam, l’UNICEF, la Croix-Rouge, Live Aid et toutes les autres organisations, qui dépendent des millions de dollars pour des campagnes de publicité qui ne sont que porno de charité pour que cette image de l’Afrique se perpétue mondialement. Ces campagnes de pub, payées par des gens innocents pensant aider à travers leurs dons. Tandis qu’une main donne, sous les flashs lumineux des appareils photo, l’autre prend, dans l’ombre.

Nous savons tous que le Dollar ne vaut rien et que l’Euro ne reflète que l’intellect et la technologie allemande et peut-être, les pâtes à l’Italienne. Comment peut-on s’attendre à des dons de la part de nations qui possèdent si peut ? C’est si gentil de votre part de nous apporter des crayons de couleur et de nous prendre notre or et nos diamants. Au lieu de ça, vous feriez mieux de venir les mains vides avec intégrité et honneur. Je voudrais partager notre richesse avec vous et vous invite à en faire de même. L’idée, c’est qu’une Afrique équilibrée et combative ne disperserait pas ses ressources aussi facilement et allègrement. Logique. Elle revendrait bien évidemment ses ressources au prix du marché ce qui en retour, déstabiliserait et affaiblirait l’économie occidentale qui est bâtie sur le système post-colonial du pillage à volonté…

L’ancien président Français Jacques Chirac a récemment déclaré lors d’une interview :
Il faut être honnête et reconnaître qu’une grande partie de l’argent de nos banques est précisément issu de l’exploitation du continent africain. En 2008, il a expliqué que sans l’Afrique, la France serait reléguée au rang de puissance du tiers-monde. »

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook