L’AFRIQUE FINIRA PAR SE DIVISER EN DEUX

Le 19 mars, au sud-ouest du Kénya, la population a découvert une fissure faisant plusieurs kilomètres de longueur, environ 15 mètres de largeur et également 15 mètre de profondeur. Cette fissure, apparue après des fortes pluies et des activités sismiques, a entrainé l’effondrement d’une partie de la route Nairobi-Narok ainsi que la séparation en deux des maisons se retrouvant su sa trajectoire.

Selon les géophysiciens, ce phénomène est dû à un super panache mantellique, se produisant lorsqu’une grande quantité de roche chauffée par le noyau terrestre s’élève vers la croûte et entraîne une division de la plaque tectonique. Un fait que contredisent les géochimistes qui affirment que ceci est entraîné par deux petits panaches indépendants qui pousseraient les deux plateaux chacun de leur côté.

Le géologue Kényan David Ahede a quant à lui déclaré ceci :

‘’ Le Grand Rift divise l’Afrique en deux plaques. Avec ce qui se passe, nous avons établi qu’une plaque qui est la plaque somalienne s’éloigne de l’autre plaque à un taux de 2,5 cm. Dans un avenir proche, si cela se produit, nous aurons la plaque somalienne séparée de l’autre plaque nubienne’’.

Il a également expliqué que ce processus ne peut en aucun cas être arrêté ni ralenti:

 »On ne peut pas arrêter un processus géologique parce qu’il se produit dans les profondeurs de la croûte terrestre’’.

Pour lui, tout ce qui est possible, c’est de faire d’autres études pour détecter les potentielles lignes de failles afin de prévenir les dégâts.

Il y a de cela environ 10 ans, plusieurs études ont permis aux scientifiques d’annoncer, que d’ici quelques millions d’années, l’Afrique se divisera en deux continents et un nouvel océan verra le jour.

Ce phénomène a déjà fait quelques victimes humaines. Pour rendre la route praticable, les autorités ont dû utiliser des roches et du ciment pour remplir la faille.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook