• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • L’ACTIONNARIAT NOIR DANS LES MINES, COUP DE MAIN OU COUP DE PUB POUR ZUMA ?

L’ACTIONNARIAT NOIR DANS LES MINES, COUP DE MAIN OU COUP DE PUB POUR ZUMA ?

Depuis maintenant plusieurs mois, Jacob Zuma est rejeté de la grande majorité d’organisations politique et civiles du pays. Même au sein de l’ANC, le parti qui l’a porté sur le trône de la présidence, le président sud-africain est désavoué. Il est donc normal que par tous les moyens, le président cherche à reconquérir le cœur de ses premiers adhérents (l’ANC) afin de s’assurer de nouveau leur soutien. La révision du code minier apparaît alors comme une perche qui va permettre au président d’atteindre cet objectif.

En quoi consisterait-il donc, et comment cela serait pour Zuma une aubaine ? Les actifs alloués aux noirs devraient dépasser les 26 % actuels selon la proposition faite par le ministre des Mines Mosebenzi Zwane. Dans les couloirs, l’on évoque une répartition plus équitable de l’actionnariat noir dans les entreprises minières. Pourquoi pas 30 % pour les noirs ? Telle est la question autour de laquelle, gouvernement, sociétés minières et groupes communautaires noirs se réunissent.

Ainsi, dans une déclaration récente, le ministre des Mines Mosebenzi Zwane, a soutenu la volonté du gouvernement a relever les actifs des noirs à répartir de manière équitable les bénéfices de l‘économie sud-africaine et surtout ceux tirés de l’exploitation minière. Déposée auprès, du comité politique du parti au pouvoir le 13 mai dernier, le projet de loi semble ne pas être au goût de la Chambre des Mines, qui invite plutôt le gouvernement à trouver des solution pour inverser la courbe des investissements dans le secteur minier. Cette dernière est actuellement en baisse, alors que ledit secteur représente près de la moitié des exportations du pays.

Du côté de l’opposition, ce projet de loi n’est qu’un coup de pub supplémentaire pour le président Zuma, afin de se rapprocher de ce parti qui est le sien et au sein duquel il ne fait plus l’unanimité. L’approbation de cette réforme sera donc principalement une façon de redorer son blason.
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video