AFRIQUE: LA RUSSIE FAIT PEUR À LA FRANCE

L’Afrique, berceau de l’humanité est aujourd’hui un centre d’intérêt des grandes puissances de la planète. Au XIX siècle les pays européens venaient s’imposer en Dieu pour couper leurs parts. Le gâteau était tellement riche et sucré qu’il avait fallu faire des assises ayant duré des mois (15 novembre 1884 au 26 février 1885) pour décider de la part qui revenait à chacun.

Communément connue sous le nom de la conférence de Berlin, elle a permis à quatorze nations étrangères de décider du sort de la terre mère sans l’avis des propriétaires terriens. L’un des plus grands perdants de ce découpage fut l’empire russe d’Alexandre III. Actuellement appelée la Russie, elle était rentrée les bras ballants. Le réveil du ministre impérial russe Konstantin Pobedonostsev en 1888 n’a pas permis à la Russie de s’emparer de la côte de Djibouti car les français avaient déjà miné le terrain.

Il a fallu que le vent des indépendances commence par souffler sur les pays africains pour que l’empire russe devenu URSS commence à poser ses pieds sur le continent. Elle apportait un soutien conséquent à tous les états africains qui rêvaient d’une véritable indépendance ou qui voulaient coute que coute devenir indépendants.

Ce qui commençait par taper sur les nerfs de l’occident. Il fallait mettre hors d’état de nuire tous ceux qui avaient des penchants soviétiques sur le continent. C’est dans cette dynamique que les mercenaires ont débarqué au Bénin pour renverser en vain le régime communiste de Mathieu Kérékou, qu’il a été décidé d’introduire de la fausse monnaie chez Sékou Touré, que Kwamé Nkrumah fut renversé du pouvoir, que Patrice Lumunba fut assassiné etc…

Petit à petit et avec l’éclatement du bloc soviétique l’occident à totalement pris le dessus sur la Russie sur le sol africain. Mais ne voulant pas rester en marge de ce qui se passe sur cette terre d’Afrique qui est présentée comme l’avenir du monde et où un nouveau venue (la Chine) est en train de gagner du terrain, la Russie est en train de se repositionner par le centre de l’Afrique, précisément par la Centrafrique.

Avec l’avis de l’ONU, une partie des armes d’infanterie et des munitions en provenance des stocks du ministère russe de la défense a été livrée entre fin janvier et début février pour satisfaire les besoins de l’armée centrafricaine. Cinq militaires et 170 ressortissants russes ont été dépêchés sur place pour entraîner les militaires centrafricains. Une première en Afrique depuis la fin de la guerre froide.

Cette forte présence de la Russie sur le sol centrafricain est loin d’être appréciée par la France qui au cour de la conférence de Berlin s’est accaparée cette part stratégique du gâteau Afrique. De plus les réactions des centrafricains depuis l’arrivée des russes sur leur territoire fait de plus en plus monter l’adrénaline chez les français.

« Nos souffrances, c’est à cause de la France…. Une France qui a toujours eu comme sport favori de planifier l’effusion de sang… Profiter de cela pour aller piller nos richesses… Nos ressources naturelles… C’est la France qui nous a installé dans la misère… On ne peut pas rester avec un partenaire encombrant, stérile comme la France…Avec la France, nous ne laisserons rien à nos enfants… »

Autant de mots qui attribuent les maux dont souffre la Centrafrique à la France qui n’a pas tardé à se lancer dans une opération de charme. La flotte de l’armée française se trouvant à N’Djamena, la capitale Tchadienne est venue faire un tour dans le ciel centrafricain pour faire comprendre à la Russie qu’elle surveille le gâteau.

Depuis, la Russie qui avec le temps à œuvrer à avoir des ambassades dans la majorité des pays africains et qui également tisse des partenariats économiques très stratégiques avec ces pays, fait peur à l’occident au même titre que la Chine.

la Russie est-elle mieux que la France?

Une question qui mérite assez de réflexion. Mais lorsqu’on se rappelle de cette phrase légendaire de Aimé Césaire : le malheur de l’Afrique c’est d’avoir rencontré la France, le meilleur choix serait celui de la Russie. Ceci à cause du passé colonial de la France en Afrique. Ce qui joue en faveur de la Russie qui par chance, n’a pas eu la chance de coloniser un territoire africain. Mais pourtant la Russie se présente comme l’un des pays les plus négrophobes.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook