• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [LA PAROLE EST À VOUS] PARTICIPER À UN PROJET DE CRÉATION DE MANUELS SCOLAIRES DANS LES 4 LANGUES NATIONALES EN RDC

[LA PAROLE EST À VOUS] PARTICIPER À UN PROJET DE CRÉATION DE MANUELS SCOLAIRES DANS LES 4 LANGUES NATIONALES EN RDC

NegroNews vous présente un projet qui nécessite d’être mis en lumière. L’objectif est d’introduire des manuels scolaires en langues nationales pour l’enseignement en RDC. La personne à l’initiative de ce projet se présente, nous définit son projet et nous appelle tous à y participer.

Je suis Kibavuidi Nsiangani, Directeur général de la société ZAYA DIO. Je suis originaire de la RDC, de Kompani dans le Bas-Congo plus précisément et réside entre la France et la RDC, avec le plus gros des activités en RDC. De formation, je suis ingénieur Systèmes et créateur du système d’exploitation panafricain Nzitani, premier O.S. n 17 langues africaines et en écriture Mandombe.

La société ZAYA DIO lance un projet pour créer des manuels scolaires interactifs dans les 4 langues nationales de la RDC.

C’est un appel à toute la communauté à participer. (http://www.indiegogo.com/projects/manuels-scolaires-en-langues-nationales/x/3086512#share).

Chacun peut participer à partir de 1€, mais 20, 50, 100 c’est mieux!

1) But du Projet: 
Le but est que les enfants d’Afrique et avec une première « preuve du concept » en RDC pour 2014, aient un accès normal à l’éducation et n’aient plus à payer une fortune des livres en français négrophobes des années 50.

2) Langues Maternelles ?
L’enseignement est plus efficace dans la langue maternelle d’une part et l’introduction de l’écriture Mandombe très tôt augmente les résultats scolaires de manière significative.
9 enfants sur 10 décrochent avant le collège en zone rurale à cause du problème linguistique. Le coût est 16 fois plus élevé qu’il ne le serait en langues maternelles.

3) L’écriture Mandombe:
Dans nos essais, les enfants de crèche, maternelle et primaire qui avaient appris le Mandombe montraient constamment une différence importante dans la compréhension des notions de géométrie, combinatoire, etc. Ils savent en général décomposer un problème et formuler une solution en plusieurs étapes sous forme pseudo-algorithmique.

4) Organisation:
La première étape concerne donc la RDC et nous comptons la généraliser à l’ensemble du continent, l’année suivante.
Les livres seront prêts normalement pour la fin de cette année si tout (le financement) se passe bien.

Si vous pouviez diffuser l’appel à contributions, ça prendra à votre audience 30 secondes de son temps, mais ça peut changer la vie de plus de 15 millions d’enfants en RDC.

5) Garanties :
A noter, le programme ainsi composé est compatible avec les exigences légales des différents pays africains, tout en offrant un niveau bien supérieur. Il est conçu avec des enseignants, spécialistes et les meilleurs chercheurs de leur discipline. Par exemple, pour la partie «peuplement de la terre» les cours seront inspirés des travaux des Pr Keita et R. Rashidi, qui pourraient bien aussi réaliser quelques vidéos spécialement pour l’occasion.
D’autres éminents chercheurs se joignent à nous à l’heure actuelle et nous communiquerons leurs participations en temps voulu, avec leur accord. Mais le public devrait les connaître.

Un accent très fort est mis sur le panafricanisme, l’hygiène de vie, et les nouvelles technologies. Ces modules sont dispensés par des spécialistes qui ont fait leurs preuves dans leurs domaines, par exemple, le créateur du 20bootcamp à Atlanta pour la partie sport/nutrition, etc.

Enfin, un module « initiation au travail de la terre » a été mis en place avec une équipe d’agronomes. Le programme en question sera diffusé sous forme de cours de faible durée au format multimédia, avec des vidéos didactiques pour approfondir chaque sujet.

Note Concernant les retours pour les donateurs:

1) Ils deviennent actionnaires à hauteur de leur contribution et se verront reverser les dividendes de leurs contributions.

2) De nombreux cadeaux sont à la clef.

Note Concernant les garanties de réussite:

Les enseignements kimbanguistes, soit plus d’un million d’élèves scolarisés dans les écoles conventionnées d’Afrique centrale, ont déjà validé l’acquisition de cette initiative.

Elle sera distribuée ainsi:

–Tablette pour l’accès aux cours ~ $500 la première année. Des solutions de financement sont en cours d’étude avec les opérateurs (Vodacom RDC, Celtel). Celles-ci permettraient aux familles d’acquérir une tablette+abonnement mensuel internet illimité pour un prix modique et le versement d’un prix mensuel encore à l’étude, mais similaire à ce qui se fait en Europe.
–Frais de scolarité: à la discrétion de l’école,
–Frais d’utilisation du système: nous visons moins de $100 l’année, probablement $75 (comprend la maintenance du système, les droits d’auteurs, la rémunération des employés traducteurs/relecteurs, enseignants participant à l’initiative, frais de développement, etc).

Une boutique virtuelle sera mise en ligne dans la foulée, permettant aux auteurs de mettre leurs livres en langues africaines en téléchargement.

Le but étant que ces livres, s’ils sont validés pour leur valeur ajoutée pour la jeunesse africaine, seront aussitôt intégrés à l’ensemble du programme et répercutés sur l’ensemble des élèves à $0.50 à $1 l’unité.

Ce qui permettra de garantir une rentabilité pour l’auteur, réduire les impressions et donc la destruction de nos forêts, tout en ne pesant pas sur le budget des familles.

Pour des vidéos du système en action:
https://www.facebook.com/photo.php?v=152109124965114
http://www.youtube.com/watch?v=eGgwRkNcZOI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook