• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [LA PAROLE EST À VOUS] LES AFRICAINS, PREMIERS CONSOMMATEURS, DERNIERS PRODUCTEURS

[LA PAROLE EST À VOUS] LES AFRICAINS, PREMIERS CONSOMMATEURS, DERNIERS PRODUCTEURS

NegroNews vous propose de découvrir l’analyse d’un jeune étudiant d’origine camerounaise.

Bonjour à tous, je m’appelle Chris Sandjong et je suis étudiant en sciences économiques à Bruxelles. Voici une analyse que j’aimerais partager avec vous.

Bonjour,
J’ai remarqué qu’ici en Europe, et même de plus en plus en Afrique :

Tout ce qui devrait être entre les mains des africains du fait qu’ils en sont les premiers consommateurs, sont entre les mains d’autres communautés.

– Ce sont les Pakistanais, indiens et Chinois, qui vendent les mèches brésiliennes à nos sœurs, tout le circuit est détenu par eux. Au pire, de temps en temps, on retrouve un Noir derrière le comptoir, mais cela ne signifie en aucun cas que le propriétaire est noir.

– Les Wax, les tissus africains, la plupart sont faits en Hollande par des entreprises européennes. l’été passé, c’était vraiment la tendance. Des grands couturiers mondialement connus se sont lancés dans les tissus africains mais nulle part l’Africain en a profité, tout ce qu’il a fait c’est acheter, nous sommes toujours les premiers consommateurs mais on ne produit rien.

– La nourriture africaine, ce sont les Pakistanais qui nous vendent la banane plantain venue d’Afrique, la chikwangue, le bobolo, etc..

– Les salons de coiffure africains à Matongé (Bruxelles), ou à Paris, tous ces noirs qui sont là-bas louent ces salons à des propriétaires blancs et albanais.

– Les cabines téléphoniques où on voit que dans 90% des cas, ce sont les Africains qui appellent leurs familles en Afrique, sont aussi détenues par eux.

– Le transfert d’argent, Western Union, Moneygram, ces entreprises qui brassent des milliards d’euro chaque année, sont entre leurs mains. Pourquoi l’africain ne recupere-t’il pas toute la chaine ?

– Les compagnies aériennes qui font la ligne en afrique et dont les passagers sont majoritairement Africains, nous donnons de l’argent à Air France, Turkish, Sn Brussel, etc.. L’Africain est le premier à avoir peur de prendre une compagnie de son pays et préfère Air-France parce que « c’est plus sûr ». Pourtant les résultats montrent qu’Air-France aussi fait des crash.

– Les compagnies téléphoniques : les africains sont ceux qui passent le plus d’heure au téléphone. Les africains sont les premiers clients de Lyca-mobile. Ces compagnies aussi leur appartiennent ! Nous ne possédons rien…

– Les cosmétiques, les Africains sont de très gros consommateurs de produits cosmétiques mais combien ont leur propre marque de cosmétique ? Parmi les plus riches d’Europe, il y a la milliardaire Mme Bettencourt, propriétaire de L’Oréal, l’africain en est un très gros client, c’est quand qu’il se lance aussi dans le cosmetique ? je ne parle pas d’acheter du cosmetique suisse mis en avant par une noire. je parle d’acheter chez une africaine qui detient la chaine du debut à la fin.

le vestimentaire : M. Arnault de LVMH (Louis Vuitton et compagnie), M. Pinault PPR (Gucci, Yves Saint-Laurent..), la famille Hermès (Hermès), Zara etc.. Les africains consomment tous ces produits en gros mais combien en sont propriétaires ? Et quand nos sœurs font l’effort de créer leur propre marque, on ne les soutient pas, on trouve que c’est « trop cher ».

Pourquoi ? Pourquoi même dans les domaines où les Africains sont les premiers consommateurs, ils n’arrivent pas à tenir le business entre leurs mains et le business appartient aux autres ? Pourtant il faut savoir que la vraie force économique c’est le nombre de consommateurs intéressés, c’est pour ça que les grosses boîtes dépensent des millions dans la pub. Si un Africain a un business ici aujourd’hui, il peut très vite évoluer parce qu’il aura la clientèle..

J’ai posé la question un peu partout dans le cadre d’une enquête personnelle, et la réponse qui revenait le plus souvent.. « Le capital », « on n’a pas de capital pour démarrer nos projets ! », »comment veux-tu qu’on ouvre une boutique à partir de rien ? » et les banques occidentales ne nous prêtent pas. Et ça m’a un peu heurté, je me suis dit mais comment les Arabes font-ils ? Et là, je me suis renseigné, j’ai constaté que c’était vrai, par exemple, il y a une banque marocaine qui s’est implantée en Belgique depuis 2 ou 3 ans, et cette banque a un seul mot d’ordre : « prêter de l’argent aux marocains » pour qu’ils achètent tout ici, maisons, immeubles, appartements, salles, lavoirs.. tout absolument tout, et ceux sans trop de conditions..

Du coup, les Arabes deviennent les propriétaires des appartements ici dans tous les coins, mon dernier propriétaire par exemple, chez qui je louais était un marocain illettré, tu te demandais comment il avait fait pour avoir ce bien ?

Alors pourquoi les banques africaines ne veulent-elles pas faire pareil ? Pourquoi ne veulent t-elles pas prendre ce risque de prêter de l’argent à nos frères et sœurs en fonction de leurs idées, pour qu’ils achètent aussi des immeubles ici, des salons de coiffure, des boutiques, créent leur propre industrie Wax, leur propre réseau pour les mèches brésiliennes, leur propre compagnie téléphonique, et les plus ambitieux leur propre compagnie aérienne, etc…

Les tontines aussi, c’est quand qu’on s’y met ? si nos banques et gouvernements ne veulent pas mettre la main dans la poche, alors qu’on se reunisse en tontine, et on cree des projets, on doit tous devenir des indépendants,

l’immense potentiel de pouvoir d’achat africain qui arrive là, ainsi que celui de la diaspora deja actuel, doit nous revenir. on sera les plus nombreux sur terre bientôt, alors on devra être au devant de tous ces consommateurs à venir, et et produire pour eux. si non on continuera de rendre riche ceux là qui nous méprisent tant aujourd’hui.

Avec ça, les 900 millions d’Africains que nous sommes aujourd’hui, dont au moins 10 millions dans toute l’Europe, on pourrait par la suite soutenir nos frères entrepreneurs au lieu de continuer d’être juste les consommateurs mais jamais les producteurs..

Et vous, quelles solutions proposez-vous à ce problème ?

Chris Sandjong

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video