LA GUINÉE EST ELLE TOUJOURS INDÉPENDANTE?

Ce mardi 02 octobre 2018, la Guinée, ancienne colonie française fête les 60 ans de son indépendance qu’elle a obtenue en 1958 en disant un non sanglant à la France colonisatrice au cours du référendum légendaire du 28 septembre 1958. Ce non a résonné comme l’une des plus grandes humiliations envers la France de De Gaulle en Afrique. La Guinée de Sékou Touré venait d’ouvrir la voie de la décolonisation des colonies françaises en Afrique noir qui voyaient en elle l’étendard de la liberté et la dignité africaine. Impossible d’oublier cette phrase de Sékou Touré qui aujourd’hui encore doit résonner et faire raisonner les dirigeants africains et tout le peuple africain. ‘’Nous préférons la liberté que la richesse dans la servitude’’.

La Guinée de Sékou Touré avait contre toute attente amorcé avec sérénité et succès la voie du développement. Elle met en place sa propre monnaie. Par jalousie et mécontentement, la France par le biais de ses services secrets a émis de la fausse monnaie pour déstabiliser l’économie du pays ceci avec le soutien de certains opposants au régime socialiste de Sékou Touré.
Les multiples tentatives de déstabilisation du régime ont entraîné la radicalisation de ce dernier car Sékou Touré a vite compris que la plus grande menace contre laquelle son régime doit œuvrer ne peut que venir de l’intérieur du pays. Cette situation a entraîné plusieurs arrestations et exécutions ce qui a valu à Sékou Touré le nom de dictateur. Mais au fond l’homme voulait juste empêcher que des forces exogènes utilisent des guinéens pour prendre le pays en otage. La Guinée avait fini par renoncer au marxisme et s’est ouvert au monde occidental.

Aujourd’hui, comme dans la majorité des pays africains, il est difficile d’admettre que la terre de Sékou Touré est indépendante même si dans les textes elle est depuis 1958. Il ne reste plus grande chose de l’héritage de Sékou Touré. Malgré la richesse du sol guinéen, rares sont les guinéens qui vivent avec plus d’un euro par jour. La richesse de leur pays nourrit des puissances étrangères qui font semblant de les aider.

À la veille de cette célébration ayant connu la participation de plusieurs des chefs d’états africains, le président Alpha Condé a eu à demander pardon au peuple guinéen qui a vécu assez d’épreuves durant les dernières décennies.
‘’A tous, je demande pardon pour tous les actes regrettables commis pendant ces dernières décennies et j’invite chacun d’entre vous au courage pour la suite de nos entreprises qui restent à accomplir…la solidarité doit guider nos pas afin de maintenir le lien entre notre passé et la gestion de nos projets futurs.’’

A déclaré Alpha Condé.

Espérons qu’un jour, la Guinée de Sékou Touré sera à nouveau indépendante.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook