• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LA FORMATION VIRTUELLE, NOUVELLE TENDANCE AU MALI

[SOCIÉTÉ] LA FORMATION VIRTUELLE, NOUVELLE TENDANCE AU MALI

LA FORMATION VIRTUELLE, NOUVELLE TENDANCE AU MALI

Les « e-formations » ou formations virtuelles constituent la nouvelle tendance au Mali. Les adultes améliorent leurs formations, actualisent leurs connaissances et les jeunes suivent des cours à distance à l’aide de cette formation virtuelle. Dans l’État malien, c’est l’agence universitaire de la francophonie (AUF) qui a lancé ce type de formation en 2003.

Le campus numérique de Bamako prétend avoir la volonté de « réduire le fossé numérique entre les pays développés et les pays en voie de développement ». C’est aussi une alternative pour empêcher la fuite des cerveaux. Grâce à la « e-formation » du campus, les Maliens ont la possibilité d’obtenir des diplômes des universités européennes tout en restant chez eux.

Cependant, la formation à distance a un coût élevé et elle doit être prise en charge par l’étudiant. La formation pour une licence en commerce par exemple peut coûter aux alentours de 1 800 euros. Les étudiants font alors face à ces dépenses avec des bourses au mérite ou accordées par certains organismes.

Ensuite, la formation demande beaucoup de temps et est donc difficilement compatible avec un emploi à temps plein. Il y a effectivement un nombre considérable de travaux à la maison à rendre, des recherches personnelles à faire, des examens à passer ajoutés à la matière en question à apprendre.

Enfin, les prétendants à la formation qui n’ont jamais ou très peu utilisé un ordinateur auraient besoin de suivre un stage avant ou pendant la formation pour connaître les bases d’utilisation de l’ordinateur.

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook