• Accueil
  • >
  • TIC
  • >
  • L’Afrique, désormais premier producteur de développeurs informatiques au monde

L’Afrique, désormais premier producteur de développeurs informatiques au monde

Bill Gates (Microsoft), James Gosling (Java), Kenneth Thompson (Go, Unix) …autant de développeurs qui ont marqué leurs noms dans l’histoire de l’informatique pour avoir inventé un langage ou un système d’exploitation. La liste est bien loin de s’arrêter.
Le monde de « développeur informatique » connaît un essor considérable dans le monde entier et particulièrement en Afrique. De plus en plus, les Africains s’intéressent à ce métier au point où l’Afrique est aujourd’hui le continent qui produit le plus de développeurs informatiques au monde.
Les initiatives tech se multiplient : il y a maintenant 442 incubateurs, accélérateurs actifs sur le continent contre 316 en 2016. Parmi les pays les plus actifs, on compte le Maroc, le Kenya et le Nigeria. Mais la croissance est plus forte (+500 % de repositories) à Mayotte, en Guinée-Bissau ou aux Seychelles.
La croissance est telle qu’Adana, une start-up qui connecte les développeurs africains avec les entrepreneurs tech américaines, a levé $100 millions en janvier dernier.
En mai, Microsoft investissait $100 millions pour ouvrir deux centres de développement au Nigeria et au Kenya. L’une des raisons de ce choix est que l’Afrique produit plus de développeurs informatiques que n’importe quel autre continent.En 2018, les développeurs africains ont déposé 40% de repositories (des espaces personnels servant à garder son code en ligne) de plus sur Github qu’en 2017.
Pour rappel, le développeur informatique ou encore développeur web est chargé de créer des programmes, des sites web et autres applications destinés aux entreprises comme aux particuliers.
Sarah Kossonou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook