Kenya: Uhuru Kenyatta boycotte le débat télévisé

Les élections présidentielles au Kenya viennent d’entamer la dernière ligne droite. Uhuru Kenyatta, président sortant et candidat à sa propre succession, est opposé à un challenger qu’il connait très bien, pour avoir été son Premier Ministre, Raila Odinga en 2008.

Comme il est coutume, dans les républiques prétendument « démocratiques », à la veille du scrutin, un débat télévisé est prévu et organisé par les organes de presse et le conseil de la communication du pays. Ce débat, met aux prises les principaux candidats qui, à tour de rôle, défendent leurs projets de sociétés devant la Nation toute entière. Le Kenya ne semble pas en effet, s’exempter de cette pratique démocratique.

Mais tout ne va pas se passer comme prévu, puisque l’un des deux candidats ne va pas se présenter au débat télévisé. Le président sortant et candidat à sa propre succession, va briller par son absence, laissant son adversaire seul devant les journalistes pendant 90 minutes.
Seul dans ce qui s’annonçait pourtant comme un débat houleux entre le président Uhuru Kenyatta et son rival, l’ex-Premier Ministre Raila Odinga a, pendant 90 minutes, expliqué ses projets et attaqué le président et son gouvernement. Il a également défendu le travail accompli au service du pays, lorsqu’il était Premier ministre après les élections controversées de 2007 qui avaient abouti à un partage du pouvoir.
En effet, début juillet, les deux candidats avaient pourtant annoncé qu’ils ne prendraient pas part à ce débat, en raison des désaccords sur le format.
Ce n’est qu’après modifications, que M. Raila avait décidé de prendre part au débat, quand de l’autre côté, on préférait laisser planer le doute, Uhuru Kenyatta ne s’étant pas clairement exprimé sur le sujet. Le suspense demeurait alors jusqu’à la dernière minute. Finalement, le président sortant n’a pas daigné se pointer, laissant ainsi son adversaire et rival, seul face aux journalistes.

L’ancien Premier ministre ne s’est pas fait prier pour décortiquer son projet, et tenter de décrédibiliser celui de son adversaire. Pour certains analystes politiques, l’absence d’Uhuru à ce débat, pourrait profiter à Raila Odinga, surtout dans le contexte actuel, le scrutin étant annoncé comme très serré selon les derniers sondages.
En revanche, dans le camp présidentiel, on est plutôt serein. Un des responsables de la campagne de Kenyatta a révélé que cette absence était sans conséquences, et que ce débat « manqué » n’aurait aucun impact sur le scrutin du 8 août prochain.

Les 19 millions d’électeurs attendus dans les urnes, auront le dernier mot. On verra qui d’Odinga Raila ou de Kenyatta Uhuru, aura su convaincre le peuple. Le 8 août les électeurs éliront leur président, des gouverneurs, députés, sénateurs et membres des assemblées locales.
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Etudiant Journaliste, Blogueur. Passionné de lecture et de sport (Football, Judo, Boxe). Gabonais, j'ai une Licence en Lettres Modernes Option Littérature, civilisation et culture française et francophone.

  • facebook
  • twitter
  • youtube
  • instagram

Suivez-nous sur Facebook