JULIUS ET ZENANI ONT RENDU UN HOMMAGE PARTICULIER À WINNIE

Ce samedi 14 avril 2018, un dernier hommage a été rendu à Winnie Mandela, l’icône de la lutte contre l’Apartheid, au stade Orlando de Soweto. Des milliers de personnes ont pris part à cette cérémonie après le deuil national de 10 jours.
Le chef de l’Etat, Cyril Ramaphosa a déploré le fait que le role joué par Winnie Mandela au cours de la lutte pour la fin de la ségrégation n’ai été reconnu à sa juste valeur que tardivement. Il a également promis suivre le conseil que lui avait prodigué Winnie Mandela quelques mois plus tôt en se rendant à Marikana dans les prochains jours pour rencontrer les familles des mineurs abattus sauvagement par la police, suite à la grève de 2012.
Avant lui, la fille de Winnie Mandela, Zenani avait enflammé la cérémonie en déclarant ceci :

la lutte pour la libération de l’Afrique du Sud n’était pas le combat d’un homme ou le triomphe d’un homme, c’est très loin de la vérité .

Elle a également accusé les médias d’avoir été un bras actif dans la diabolisation de sa mère.
Julius Malema, le chef de file de la Economic Freedom Fighter (EFF), a été sévère dans ces propos face à ces milliers de personnes présentes au stade :

Maman, ceux qui vous ont vendu au régime sont ici. Ils pleurent le plus fort plus que tous ceux qui se sont occupés de vous.

Julius Malema est presque un fils pour Winnie Mandela et il était présent à ses côtés pendant les problèmes politiques qui ont secoué la vie de l’icône. Il avait été exclu de l’ANC à cause de ses prises de positions. Cette exclusion l’a poussé à créer son propre parti politique la EFF.

Tiburce Bocovo

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook