LE JEUNE ATHLÈTE KÉNYAN BETT EST MORT

L’homme qui a fait parler du Kenya pour la première fois de son histoire en ce qui concerne les 400m haies, pour avoir décroché le titre mondial en 2015, n’est plus.

En remportant les championnats du monde en 2015, qui aurait cru que cet ambassadeur kényan allait passer de la vie à trépas de si tôt ?
Nicholas Bett est décédé mercredi matin à l’âge de 28 ans dans un accident de voiture dans l’ouest du pays. Selon le commandant de police du comté de Nandi, Patrick Wambani,
« Bett est mort sur le coup, après que son véhicule a heurté une bosse et a fait des tonneaux »,

L’homme venait de participer du 1er au 5 aout 2018 aux 21eme Championnats africains d’athlétisme à Asaba, dans le sud-est du Nigeria, d’où il était rentré avec l’équipe kényane lundi à Nairobi. A Asaba, une douleur l’avait contraint à l’abandon en finale du 400 m haies.

« C’est très triste car je lui parlé hier. Il était allé consulter un médecin au Nairobi Hospital en raison de la blessure contractée à Asaba. Ce matin, nous avons appris la nouvelle et en tant que fédération, nous sommes attristés au-delà des mots », a déclaré à la presse, Barnabas Korir, un responsable de la fédération kényane d’athlétisme.

Les obsèques du champion du monde seront programmées les jours à venir.
Le Kenya et toute l’Afrique viennent de perdre un grand soldat du continent.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook