• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Jack Ma, fondateur d’Alibaba, partage ses secrets de réussite aux jeunes entrepreneurs africains

Jack Ma, fondateur d’Alibaba, partage ses secrets de réussite aux jeunes entrepreneurs africains

Le fondateur d’Alibaba, la plus grande plateforme de l’e-commerce en Chine, est en tournée en Afrique de l’Ouest. À 55 ans, Jack Ma veut promouvoir une économie numérique inclusive sur le continent. Après un passage au Nigeria où il a promis que son équipe et lui soutiendront et favoriseront l’efficacité de l’économie numérique en Afrique, le milliardaire chinois s’est rendu jeudi à Lomé pour y rencontrer une vingtaine de jeunes leaders avec qui il a également partagé les clés de son succès.

Pendant environ une heure, il a eu partagé les recettes de son succès avec les jeunes entrepreneurs. Mais aussi sur ce qu’il y a de plus important pour lui, c’est-à-dire proposer quelque chose de nouveau et d’intéressant à sa clientèle. Pour lui, l’essentiel en lançant sa plateforme, n’était pas de réaliser le maximum de profits. « Pour bien réussir, la clé, c’est davantage de miser sur ce qui est produit ou vendu et surtout sur les ressources humaines », a-t-il déclaré. Présentant son parcours aux jeunes africains, il admet qu’il lui a fallu peu de moyens, mais beaucoup de foi pour en arriver là.

Lors de son passage au Togo, il également rencontré le président Faure Gnassingbé, avec qui il s’est entretenu sur la politique d’investissement notamment dans les domaines du commerce électronique, des PME, de l’entreprenariat des jeunes et de l’éducation. Il a aussi été au Nigéria où il a discuté avec le vice-président Yemi Osinbajo sur un certain nombre de points. « Dans les prochains jours, nous aurons un prix africains pour les entrepreneurs en ligne… tous les pays africains peuvent postuler pour nos récompenses », a-t-il affirmé.

Il a terminé sa tournée au Ghana ce vendredi dernier où il a participé à la cérémonie de remise du prix Africa Netpreneur Prize (ANPI). Dix finalistes ont été récompensés au nombre desquels un Rwandais, un Ivoirien, un Libérien, deux Égyptiens et quatre Nigérians. Ces lauréats se sont partagé la somme d’un million de dollars. L’ANPI a été créé en 2017 pour soutenir les entrepreneurs africains qui s’engagent à créer des services innovants tout en améliorant l’environnement des affaires dans leurs communautés.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook