INTERDICTION DU STYLE DE CHEVEUX AFRO EN AFRIQUE

Malgré l’avènement des indépendances en Afrique, il est difficile de croire que les pays africains sont indépendants. Car sur le continent, sur plusieurs plans, l’apologie de la culture occidentale est faite au détriment de la culture africaine. Ceci dans les actes et dans les paroles.

L’on appelle la musique traditionnelle africaine musique folklorique. Pourtant, elle est loin d’être du folklore. L’on appelle dans certains pays les tenues locales, tenues débrayées.

Pire, dans le règlement intérieur de plusieurs écoles, il est interdit à l’apprenant d’avoir accès à l’école en tenues locales ou d’avoir des cheveux ayant des allures afro. Tout est mis en œuvre et ceci avec la complicité de certains africains pour faire accepter à l’individu qu’il doit abandonner sa culture pour vénérer une culture venue d’ailleurs.

Au Congo Kinshasa, une étudiante du nom de charlotte, a été victime de ce règlement que l’on peut qualifier d’acculturant. Pourtant, elle est inscrite dans une prestigieuse école installée dans plusieurs capitales africaines et reconnues pour avoir formé des cadres qui se retrouvent aujourd’hui dans des instances de décisions.

Alors qu’elle avait des cheveux de type afro, les gardiens lui ont fait comprendre qu’avec ce type de cheveux, elle ne franchira pas le seul du portail. Ne pouvant pas garder cela pour elle, elle publie le 8 mai sur internet une photo montrant ces cheveux, accompagnée de ce message:

L’unif Catholique de Kinshasa dit que cette coiffure est interdite au sein de l’Université pcq selon eux, les cheveux ne sont pas peignés. Ils préfèrent les tissages bresiliens. C’est scandaleux! Pq ne pas laisser les filles ki le veulent, porter fièrement leurs cheveux naturels?

Selon le professeur Jean Onaotsho, secrétaire général académique de l’institution, il est interdit de venir dans l’université avec ces genres de cheveux. Cette exigence selon lui est pour la propreté et une décence publique. On comprend donc que pour cette université comme plusieurs d’autres, avoir des cheveux afro est un signe de malpropreté qui ne saurait être accepté en public.

Pourtant, le style de cheveux afro est l’un des symboles de l’identité des femmes noires. Ce style de cheveux doit être promu pour valoriser la culture africaine.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook