• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • [INSPIRATION] UNE JEUNE FILLE DE 16 ANS OBTIENT SA MAÎTRISE ET ENVISAGE UN DOCTORAT

[INSPIRATION] UNE JEUNE FILLE DE 16 ANS OBTIENT SA MAÎTRISE ET ENVISAGE UN DOCTORAT

Comme beaucoup de filles de son âge, Thessalonique Arzu-Embry, 16 ans, aime les voyages et le sport. La piscine et le tennis sont deux de ses activités favorites.

La jeune fille des quartiers Nord de Chicago fait aussi partie d’un groupe de jeunes adolescents de son église.

Jusque-là, rien de bien original.

Ce qui différencie Arzu-Embry de ses pairs, c’est son parcours scolaire.

En effet, Arzu-Embry est depuis peu titulaire d’une maîtrise en « Prospective Stratégique et Leadership organisationnel » grâce à un programme en ligne offert par l’Université ‘Regent’ à Virginia Beach, en Virginie.

Elle envisage maintenant de passer un doctorat, dans l’espoir d’obtenir un diplôme en Psychologie de l’Aviation.

black one

Arzu-Embry veut utiliser les connaissances qu’elle a amassées en tant que consultante en affaires dans l’industrie de l’aviation.

« Nous voulons garder les gens en sécurité lorsqu’ils sont en plein vol » dit-elle.

Voilà un objectif sérieux pour une fille de 16 ans.

Un parcours atypique

Le parcours scolaire des Arzu-Embry est assez singulier.
Elle suit l’école à la maison dès l’âge de 4 ans et a obtient son baccalauréat à 11.

«Je m’intéressais aux études donc ma mère a dû acheter des manuels d’enseignement secondaire » explique Arzu-Embry qui vit avec sa famille dans un logement de la station navale des Grands Lacs.

Pour ses études de premier cycle, elle s’est inscrite au Collège de Lake County, puis a ensuite intégré l’Université d’État de Chicago avant de terminer à ‘Thomas Edison State College’ à Trenton dans New Jersey.

Arzu-Embry a obtenu son diplôme de baccalauréat en psychologie en 2013 complété par ses cours en ligne parce qu’elle est amenée à beaucoup voyager  pour les conférences de l’église avec sa famille.

C’est à l’université Regent qu’Arzu-Embry s’est inscrite à un programme hybride regroupant des études en ligne ainsi que des cours traditionnels sur le campus.

black two

Le calendrier de voyage très chargé d’Arzu-Embry l’empêchant d’obtenir un diplôme dans un établissement traditionnel, cette dernière a eu recours à des séances de vidéos hebdomadaires avec les enseignants et les autres étudiants.

Lorsqu’elle regarde en arrière, Arzu-Embry déclare qu’elle n’a jamais été dérangée par le fait de ne pas passer de temps avec les autres étudiants.

« Les étudiants diplômés sont souvent plus âgés, ont des emplois et donc ne fraternisent pas avec les étudiants qui n’ont pas encore leur diplômes », explique-t-elle.

En outre, Arzu-Embry a eu à fréquenter des élèves quand elle était plus jeune.

«Je n’ai aucun regret parce que j’ai fait toutes ces choses lorsque j’étais au lycée »

L’objectif de Arzu-Embry durant sa maîtrise était d’apprendre à aider les entreprises à optimiser leurs potentiels. Plus précisément, aider les entreprises à se préparer pour les tendances, les changements démographiques, l’évolution des arrêtés gouvernementaux et autres contraintes pouvant affecter leur marge de manœuvre.

« Je suis attirée par le monde les affaires », indique Arzu-Embry, « c’est une profession tellement dynamique ! »

Arzu-Embry est probablement la plus jeune étudiante à recevoir un diplôme de l’une des sept écoles supérieures de Regent, a déclaré le porte-parole de l’université Mindy Hughes.

«Regent compte environ 6300 étudiants inscrits au campus de Virginia Beach ou en ligne» explique Mindy.

Doris Gomez, doyen du « Regent’s School of Business & Leadership »  a salué les efforts de Arzu-Embry dans un communiqué publié par l’école :

«Parvenir à obtenir une maîtrise à son âge est un accomplissement remarquable et nous lui souhaitons de réussir dans tout ce qu’elle entreprendra par la suite  »

black four

 

Pourquoi l’aviation?

Arzu-Embry est particulièrement intéressée par le secteur de l’aviation à cause son père, Carlos Arzu. Un vétéran militaire et un pilote privé qui travaille maintenant en tant que manager à l’aéroport international O’Hare à Chicago.

«J’ai grandi entourée d’avions » déclare Arzu-Embry, « Nous prenons l’avion tout le temps.»

Comme ce fut le cas avec sa maîtrise, Arzu-Embry envisage un programme de doctorat qui permettrait de suivre les cours sur le campus et en ligne.

« Cela pourrait prendre jusqu’à trois ans pour obtenir son diplôme » indique-t-elle.

Arzu-Embry espère qu’un diplôme en « Psychologie de l’Aviation » lui donnera les connaissances nécessaires pour travailler pour des entreprises de l’aviation et réduire ainsi ce qu’elle appelle les « erreurs à facteurs humains », des problèmes pouvant causer des accidents d’avion.

Ses compétences en psychologie lui permettront de sentir quand un pilote est agité, aux prises avec le stress et de détecter les problèmes qui affectent négativement le rendement lié au travail et de fait, aider l’entreprise à éviter des erreurs potentiellement mortelles une fois en plein air, explique-t-elle.

« Voilà un savant mélange de psychologie et d’affaires », insiste Arzu-Embry.

«Un grand cœur»

Mais il y a plus important pour Arzu-Embry que son calendrier scolaire et ses aspirations professionnelles.

Elle est également très active dans son groupe de jeunes à l’église ‘Living Word Christian Center’.
Le leader du groupe, le révérend David S. Winston, a eu quelques mots affectueux à l’encontre d’ Arzu-Embry : « une merveilleuse jeune femme avec un grand cœur, un esprit vif et énergique. »

« Elle se soucie beaucoup des autres et pense toujours à la façon dont elle peut les servir avant de penser à elle » affirme Winston.« Elle possède l’intégrité, le caractère et la classe. »

black three

Toujours dans le souci d’aider les autres, Arzu-Embry a également tenu d’inspirants engagements publics. Elle a aussi écrit trois livres auto-édités.

Un premier, « Jump the Education Barrier », en français: « Franchir la barrière de l’éducation », vise à aider les gens à poursuivre des études universitaires sanctionnées par un diplôme.

Un second, « Dans l’avenir », conçu pour aider les entrepreneurs à s’adapter aux tendances.

Arzu-Embry indique avoir écrit son troisième livre, « The Genius Race » dans le but d’aider les gens à être des génies dans différents domaines de la vie.

Ces livres sont dès à présent disponibles sur thessalonikaarzu.com

Cet été, Arzu-Embry devrait assister à des conférences en Grèce et e Espagne au sujet de la technologie, des affaires et du leadership.

Arzu-Embry estime ne rien avoir manqué de son adolescence et affirme ne pas sentir différente des jeunes de son âge.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook