• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • [INSPIRATION] UN MILLIONNAIRE QUITTE MICROSOFT POUR FORMER DES FUTURS LEADERS AFRICAINS

[INSPIRATION] UN MILLIONNAIRE QUITTE MICROSOFT POUR FORMER DES FUTURS LEADERS AFRICAINS

À une époque où un certain nombre d’Africains font la queue dans les ambassades des pays étrangers, avec l’espoir d’obtenir un visa pour un pays qui offre des meilleures conditions de vie», Patrick Awuah fait partie des rares personnes qui ont sacrifié leurs carrières à l’étranger pour rentrer chez eux afin de mettre à profit leurs compétences.

En 2001, après avoir vécu aux États-Unis pendant près d’une vingtaine d’années, Patrick Awuah quitte son emploi chez Microsoft et  retourne au Ghana afin de mettre en place l’Université Ashesi (Ashesi voulant dire « départ » dans son dialecte Twi) à Accra, pour éduquer les jeunes africains.

Patrick Awuah était un ancien cadre de Microsoft qui a gagné et a fait gagner des millions à la firme. Mais de temps en temps, alors qu’il vivait aux Etats-Unis, Patrick Awuah se demandait ce qu’il pouvait faire pour son pays.

Patrick explique qu’il a songé à retourner en Afrique dès qu’il est devenu parent, pensant que c’est de sa responsabilité et de celle des gens comme lui de donner un souffle nouveau au continent.

« L’Afrique a besoin d’avoir une renaissance. Le monde a besoin de changer de cette façon et je crois fermement que les gens comme moi, qui ont eu le privilège d’avoir une bonne éducation doivent faire partie de la solution, je dois participer activement en aidant à conduire ce changement en Afrique de telle sorte que dans 30, 50 ans, le monde sera différent pour tous les africains du monde » explique Patrick Awuah.

Pour Awuah les écoles du Ghana sont trop basées sur l’apprentissage par coeur au lieu d’enseigner aux étudiants à réfléchir par eux-mêmes et à résoudre des problèmes concrets.

Picture1

L’université Ashesi propose un enseignement de qualité, là où les étudiants puissent développer leurs propres capacités de réflexion. Connu pour son programme novateur mélangeant à la fois les arts libéraux et les sciences, l’établissement favorise le leadership, l’éthique, la philosophie et surtout l’informatique. Les frais de scolarité dans l’Université Ashesi s’élève à 9000 dollars l’année tous frais confondus, hébergement y compris.

Patrick Awuah admet que quitter les États-Unis, la sécurité de son emploi a été difficile pour lui mais il est aujourd’hui satisfait d’avoir pris cette décision.

Par la suite, Patrick Awuah espère que les universités africaines vont éduquer une nouvelle génération de dirigeants audacieuse et novatrice qui aidera le continent à se transformer.

NegroNews

 

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook