• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • [INSPIRATION] UN JEUNE GARÇON DE 11 ANS, POSSÉDANT UN QI PLUS ÉLEVÉ QUE CELUI D’EINSTEIN ET STEPHEN HAWKING, REJOINT LA MENSA

[INSPIRATION] UN JEUNE GARÇON DE 11 ANS, POSSÉDANT UN QI PLUS ÉLEVÉ QUE CELUI D’EINSTEIN ET STEPHEN HAWKING, REJOINT LA MENSA

 

Seriez-vous capable battre Einstein ou Stephen Hawking dans un quiz ou un test de QI ? Non ? Oui ? Eh bien,  voici un jeune garçon de 11 ans qui le pourrait probablement.

Il s’agit de Ramarni Wilfred, un habitant de la banlieue de Loom Grove à Romford en Angleterre.
Le jeune garçon a récemment passé un test à la Mensa et son QI est manifestement plus élevé que celui de Steven Hawking, Bill Gates et même d’Albert Einstein.

Pour autant, Ramarni est loin de prendre la grosse tête :

« Je ne peux pas commencer à me comparer à ces grands hommes dont le travail acharné prouve clairement que ce sont de vrais génies. »

« Qui sait? Viendra peut-être le jour où je serai moi-même un « vrai génie »,…, quand je serai grand, mais pour l’instant je suis juste fier de moi et heureux que ma mère et ma sœur le soient aussi. »

Ramarni, sa mère et sa sœur aînée ont déménagé à Romford il y a deux ans, mais cela faisait déjà un moment que sa mère Anthea sentait que son fils avait quelque chose d’un peu spécial.

« À 3 ans, il savait lire et écrire, et à 18 mois, nous pouvions discuter des nouvelles télévisées et son livre préféré était une encyclopédie. » indique la jeune mère de 37 ans.

 

wilfred-einstein

Ramarni fait désormais partie du cercle très restreint des enfants talentueux inscrits à la Mensa, une organisation internationale visant à développer les aptitudes des élèves les plus doués, à l’instar du Brilliant Club, un programme pour les personnes âgées de 10 à 16 ans provenant de milieux  défavorisés, tenu à l’école primaire de St Anthony, sur l’avenue Upton, dans le quartier de Forest Gate.

Après avoir été invité à une cérémonie de remise des diplômes à l’Université d’Oxford et avoir écrit un essai fort bien noté, le jeune garçon a ensuite été invité à passer un test de QI à l’Université Birbeck.

À sa grande surprise, les résultats du test ont montré que Ramarni possédait un QI de 162, le plaçant dans le top des 1 pour cent, au Royaume-Uni.

« Je suis surpris et très heureux quand je lis les résultats de mon test de QI face auquel je ne me sentais pas très confiant après l’avoir terminé », se réjouit Ramarni.

Le directeur de la Mensa, John Stevenage, a déclaré que le score obtenu par Ramarni montrait qu’il avait un grand potentiel et qu’ils étaient heureux de l’accueillir à la Mensa.

« Nous espérons qu’il appréciera de faire partie de cette communauté et qu’il interagira avec les autres membres. »

En tant que membre, Ramarni va maintenant être invité à des événements exclusifs et sera en mesure de se joindre aux enfants de son âge ayant les mêmes centres d’intérêts que lui.

« Je ne vois pas vraiment le fait d’avoir un QI élevé comme quelque chose d’extraordinaire, mais je ne me sens très privilégié d’être invité à rejoindre la Mensa et j’ai hâte d’assister à certains de ses événements. », ajoute Ramarni.

Nous sommes définitivement impressionné tant de maturité… Et vous ?
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook