• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • [INSPIRATION] UN ÉTHIOPIEN CONSTRUIT SON PROPRE AVION GRÂCE À DES TUTORIELS YOUTUBE

[INSPIRATION] UN ÉTHIOPIEN CONSTRUIT SON PROPRE AVION GRÂCE À DES TUTORIELS YOUTUBE

UN ÉTHIOPIEN CONSTRUIT SON PROPRE AVION GRÂCE À DES TUTORIELS YOUTUBE

Il y a 15 ans, Asmelash Zerefu a décidé de quitter le monde universitaire afin de poursuivre sa passion pour l’aviation. Il a postulé à « l’Ethiopian Airlines Aviation Academy », mais sa candidature a été rejetée? car il ne remplissait pas les exigences d’entrée (il n’avait pas la taille requise). Même si son rêve de piloter un jour un avion de grande ligne s’est envolé, Asmelash avait un autre rêve d’enfance, celui de construire son propre avion.

« Le rejet de mon dossier d’entrée à l’académie a été le point tournant, j’ai décidé de construire mon propre avion afin de réaliser mon rêve de vol tout seul » dit-il.

En 2001, après son rejet, Asmelash a consacré toute sa vie à la réalisation de ses ambitions aériennes pour créer son propre avion. Il faisait le tour des garages et des ateliers de sa région.  » Je collectionnais tous les matériaux de seconde main pour construire mon avion ».

« Je l’ai appelé le K-570A. Le K qui représente l’initiale du nom de ma mère, Kiros et 570 pour le nombre de jours où j’ai vraiment travaillé sur l’avion. Le A est pour les aéronefs » explique Asmelash Zerehu.

Afficher l'image d'origine

Son avion est composé de deux places et il est estimé à une valeur de 4900 livres Sterling.  L’avion est conçu pour ne voler qu’à basse altitude et il fonctionne avec un moteur Volkswagen Beetle de seconde main, un moteur de 40 chevaux ; 4 temps, 4 cylindres. L’avion peut fonctionner jusqu’à 3000rpm – tours par minutes. L’avion semblait prêt au décollage mais lorsqu’il essaya de s’envoler, l’hélice se brisa.

Même si les gens le prenaient pour un fou, Asmelash resta optimiste et persévéra dans ses efforts . Il demandera des conseils à René Bubberman, expert néerlandais de l’aviation, il est parvenu progressivement à faire disparaître les failles.

Avant la fin de l’année, il espère pouvoir voler une nouvelle fois, au moins à 10 mètres au-dessus du sol. En faisant cela, il deviendra la première personne dans l’histoire de l’aviation africaine à avoir construit un avion capable de voler à une telle hauteur. Il continue donc à poursuivre sa volonté de promouvoir la science et la technologie en Afrique.

« Je veux être la première personne à construire un avion capable de voler très haut dans le ciel dans l’histoire de l’aviation africaine. Je tiens à apparaître dans les médias internationaux afin de promouvoir le potentiel scientifique et technologique de l’Afrique ».

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video