[INSPIRATION] DU VIN « MADE IN SÉNÉGAL »

DU VIN « MADE IN SÉNÉGAL »

 

Mokhsine Diouf, un sénégalais de 47 ans, est à l’œuvre du premier vignoble en Afrique de l’Ouest. Associé à deux compères, il a réussi à mettre en place dans son pays d’origine, ce qu’il a acquis ces dernières années.

À la fin des années 90 Mokhsine Diouf s’installe en France à Montpellier pour faire des études de sociologie. Pour financer ses études, il travaille dans le vin, s’y intéresse et fini par se consacrer à la viticulture et à l’œnologie.

 

En 2003 le sénégalais inaugure sa cave et fait le tour du pays afin d’approfondir ses connaissances. Sa curiosité et son côté passionné sont remarqués : « Je faisais preuve d’un professionnalisme un peu exagéré. Avant la dégustation, je leur posais des questions sur les intrants utilisés, le nombre de labours et même la profondeur des racines  » se souvient l’homme déterminé.

Sa motivation lui vaut d’ailleurs l’ouverture d’un bar à vin qui, très vite, devient une référence dans la région Montpelliéraine. Mais c’est dans son pays d’origine que Mokhsine décide de faire fructifier son savoir-faire.

 

En effet, malgré une terre hostile à la culture, c’est sur la petite Côte du Sénégal que Mokhsine choisit de faire naître son vignoble « Les Clos du Baobab ». Le projet du vigneron paie : en juin dernier, il réussi à planter 5000 pieds qui lui permettent de produire une soixantaine de bouteilles. Et ce n’est que le début…

Malgré le fait que le pays soit à majorité musulmane, Mokhsine pense qu’il y a a de quoi faire. En effet, selon ses études, environ 20 millions de bouteilles sont vendues au Sénégal chaque année. « On trouve 70% de vins médiocres, mis en bouteille sur place, 20 % de vins moyens importés, et 10 % de qualité, une niche qui peut grossir si on fait de la pédagogie » assure le promoteur, prêt à faire changer les chiffres !

 

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video