• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • [INSPIRATION] À 17 ANS, RACHEL MWANZA, AUTREFOIS ENFANT DE RUE, EST AUJOURD’HUI UNE ACTRICE AFRICAINE DE RENOMMÉE INTERNATIONALE

[INSPIRATION] À 17 ANS, RACHEL MWANZA, AUTREFOIS ENFANT DE RUE, EST AUJOURD’HUI UNE ACTRICE AFRICAINE DE RENOMMÉE INTERNATIONALE

Née en 1997 à Mbuji-Mayi en République démocratique du Congo(RDC), Rachel Mwanza est la troisième d’une famille de six enfants. Après une enfance paisible et aisée, son calvaire commence quand son père perd son travail et qu’elle est obligée d’aller vivre chez sa grand-mère avec sa mère et deux de ses plus jeunes frères.

Mais peu de temps après, la situation financière de la famille se dégrade, et les enfants arrêtent l’école. Accusée de sorcellerie par un « faux prophète », et désignée comme la source de tous les maux de sa famille, elle doit alors subir des exorcismes. Sa grand-mère, superstitieuse, la chasse de la maison en 2008, alors que sa mère était partie travailler en Angola. Elle se retrouve alors dans les rues de Kinshasa, la capitale congolaise.

En 2010, alors qu’elle n’a que 13 ans , elle est repérée par une équipe belge et est retenue pour participer au film « Kinshasa Kids » de Marc-Henri Wajnberg. C’est sa première expérience au cinéma.

Malheureusement, à l’issu du tournage, elle retournera dans la rue.

L’incroyable histoire de celle qui était autrefois une « shegué » c’est-à-dire ‘’enfant de rue de Kinshasa (Capitale du Congo Kinshasa)’’ commence en 2011 quand Rachel décroche le premier rôle, celui de Komona, une enfant soldat lors du casting du film « Rebelle » du réalisateur québécois Kim Nguyen.

Très vite, son interprétation est remarquée et la révèle au grand public. Ce qui lui vautd’être lauréate de divers prix dans des festivals de renommée internationale, tel que le Festival de Berlin où elle reçoit l’Ours d’argent de la meilleure actrice en 2012. Elle participe également à la 85e cérémonie des Oscars, où le film Rebelle est nominé dans la catégorie « meilleur film en langue étrangère ».

En 2013, elle reçoit le Prix Jutra de la « meilleure actrice » et déclare : « C’est pour les enfants de la rue ». Dans la même année, le ‘Vancouver Film Critics Circle’ la nomme ‘’meilleure actrice dans un film canadien pour Rebelle’’. Elle reçoit également le prix ‘Écrans canadiens’ de la meilleure actrice pour Rebelle et le prix ‘Trophées francophones du cinéma 2014 tours’ dans cette même catégorie.

En 2014, elle publie aux éditions Michalon, son livre autobiographique intitulé ‘’Survivre pour voir ce jour’’ avec l’aide de l’écrivain montréalais d’origine congolaise Mbépongo Dédy Bilamba. Elle a été invitée dans différentes rencontres de grande envergure telles que le : le Forum Mondial des Femmes Francophones en mars 2014 à Kinshasa, et lors de la conférence TEDxParis pour parler du thème de l’éducation. Elle a créé la ‘’Fondation Rachel Mwanza’’ qui s’occupe des enfants de la rue.

Rachel est aujourd’hui un espoir pour tous les enfants de rues de Kinshasa, d’Afrique et partout dans le monde.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video