• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • [INSPIRATION] 11 FEMMES NOIRES PARMI LES 100 PLUS PUISSANTES AU MONDE EN 2012

[INSPIRATION] 11 FEMMES NOIRES PARMI LES 100 PLUS PUISSANTES AU MONDE EN 2012

Le magazine Forbes a publié récemment sa liste annuelle des 100 femmes les plus puisssantes au monde. Onze femmes noires figurent sur cette liste.

Michelle Obama, première dame des États-Unis, 7ème position.

La Première Dame des États-Unis âgée de 48 ans a effectué de nombreuses apparitions publiques cette année dans le cadre de la réélection de son mari. Elle a dirigé la délégation olympique des États-Unis pour l’ouverture de cérémonie des JO en juillet. Et elle a notamment fait partie du jury durant un épisode de la version américaine de Top Chef. Avocate de profession, elle est décrite par les spécialistes comme « l’arme la plus efficace » de la campagne présidentielle de Barack Obama.

Oprah Winfrey, la magnate des médias, 11ème position.

Oprah Winfrey a connu un énorme succès avec son émission « The Oprah Show » pendant 25 ans. Elle a lancé sa propre chaîne câblée « The Oprah Winfrey Network » (OWN) et elle a relancé son club de lecture « Oprah’s Book Club » dans une version numérique cette année. Elle demeure la femme noire la plus riche au monde avec une fortune estimée à 2,7 milliards de dollars.

Beyonce Knowles, artiste aux multiples talents, 32ème position.

Beyonce est une artiste complète qui sait chanter, danser et écrit ses propres chansons. C’est l’une des chanteuses les plus vendeuses de tous les temps. Elle a remporté 16 Grammy Awards jusqu’à aujourd’hui. En janvier, elle a donné naissance à son premier enfant, une fille Blue Ivy Carter. Son album « 4 » est devenu disque de platinum et sa ligne de vêtements, House of Dereon rencontre un franc succès.

Ursula Burns, PDG de Xerox, 17ème position.

Ursula Burns est diplômée de l’université de Colombie (New York, États-Unis). Elle a une maîtrise en génie mécanique. De simple stagiaire en 1980, elle a gravi les échelons pour finalement devenir PDG de la multinationale américaine Xerox en 2009. C’est une compagnie qui vend des produits concernant la documentation : Des imprimantes, scanners ou projecteurs, etc. Depuis 2010, elle a géré l’entreprise avec brio grâce à des acquisitions fructueuses. En août 2012, son équipe a accueilli l’ancienne secrétaire d’État, Condolezza Rice.

Rosalind Brewer, PDG de Sam’s Club (Wal-Mart), 50ème position.

Rosalind a rejoint Wal-Mart en 2006 et c’est en janvier 2012, qu’elle est devenue la première femme et la première afro-américaine à diriger une entreprise de Wal-Mart, dans son cas le Sam’s Club. Cette compagnie apporte 12% des revenus annuels du géant Wal-Mart.

Helen Gaye, PDG de Care, 52ème position.

Médecin en 1984, après plusieurs postes à responsabilités dans des grands centres, elle est finalement devenue PDG de CARE USA, une organisation humanitaire qui lutte activement contre la pauvreté dans 87 pays. L’an dernier, elle a aidé plus d’un million d’Africains (Somalie, Kenya, Ethiopie) dans le cadre de sa lutte contre la famine.

Erthara Cousin, directrice de World Food Program, 69ème position.

En 2009, le Président Obama l’a nommé Ambassadeur des États-Unis aux Nations Unies pour la nourriture et l’agriculture. En avril 2012, la femme de 55 ans a commencé son mandat comme directrice éxécutif
du programme mondial des Nations Unies de lutte contre la faim, la plus grande organisation humanitaire au monde, avec 15 000 employés dans 78 pays. Un travail où on élève les consciences et fournit des solutions pour la lutte internationale contre la faim, la malnutrition et l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

Joyce Banda, Présidente du Malawi, 71ème position.

En avril 2012, Joyce Banda, 61 ans, est devenue la première femme présidente du Malawi après la mort du président Bingu wa Mutharika. Elle a appelé à arrêter le président soudanais Omar al-Bashir et elle tente d’abroger les lois criminalisant l’homosexualité. Elle a fondé un établissement qui a pour but d’aider les orphelins.

Ngozi Okonjo-Iweala, Ministre des finances au Nigeria, 81ème position.

Entre 2003 et 2006, en tant que Ministre des finances sous la présidence d’Olusegun Obasanjo, elle a aidé à obtenir une annulation de la dette de 18 milliards de dollars aux créanciers du Nigeria. En avril 2012, la Banque Mondiale a annoncé que c’était la candidate la plus qualifiée pour être sa nouvelle directrice.

Ellen Johnson-Sirleaf, Présidente du Liberia, 82ème position.

C’est la première femme chef d’État d’Afrique et du Libéria. Elle a réussi à négocier un allégement de la dette de son pays avec les créanciers internationaux, y compris une renonciation d’une dette s’élevant à 4,9 milliards de dollars de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Elle pratique la politique de la tolérance zéro dans la corruption.

Risa Lavizzo-Mourey PDG de Robert Wood Johnson Foundation, 90ème position.

En 2001, vice-présidente senior et directrice du groupe de soins de santé de Robert Wood Johnson Foundation, elle en est devenue PDG en 2003. L’entreprise compte environ 800 bourses, 10 milliards de dollars de dotation et des dépenses annuelles de 350 millions de dollars visant à améliorer les soins de santé et la santé. Lavizzo-Mourey est la première femme et la première Afro-Américaine à la tête de la fondation. Elle a 57 ans.

Avec Forbes.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook