INIESTA ACCUSÉ DE RACISTE, S’EXCUSE

Andrés Iniesta footballeur international espagnol évoluant au poste de milieu de terrain au Vissel, club japonais de football basé à Kobe, capitale de la préfecture de Hyōgo, s’est excusé mercredi après avoir posté sur Twitter et Instagram une photo pour l’Épiphanie le montrant aux côtés de deux personnes grimées en noir, un cliché qui a valu à l’ex-star du FC Barcelone des accusations de racisme.

Postée dimanche sur Twitter et Instagram, la photo montre le milieu offensif de 34 ans et sa famille avec un groupe de personnes en costumes représentant notamment les Rois mages, à l’occasion de la fête chrétienne de L’Épiphanie. Deux des personnes sur la photo apparaissent maquillées en noir, ce qui a provoqué des réactions outrées d’internautes dénonçant une photo raciste, un cas typique de « blackface ».

Origine du blackface

Le blackface, en français « grimage en Noir » ou « maquillage en Noir » est une forme théâtrale américaine de grimage ou de maquillage pratiquée dans les minstrel shows, puis dans le vaudeville, où un comédien blanc incarne une caricature stéréotypée de personne noire. Après avoir pris de l’ampleur au XIXe siècle aux États-Unis, le blackface se distingue du minstrel show et devient une pratique à part entière au début du XXe siècle, jusqu’à disparaître à partir des années 1960 à la suite du mouvement des droits civiques en 1954-1968, la désignation du mouvement américain qui visait à établir une réelle égalité de droits civiques pour les Noirs américains en abolissant la législation instaurant la ségrégation raciale. Le pasteur protestant Martin Luther-King, apôtre de la non-violence, en devient l’une des figures les plus célèbres.

Suite à cette polémique engendrée par la publication de l’ex-Barcelonais, l’agence qui assure la communication du joueur professionnel a fait une annonce pour présenter les excuses du joueur à toutes les personnes qui pourraient avoir été blessées par cette image : »Andre Iniesta, n’avait nullement eu l’intention d’ »offenser quiconque en publiant cette photo », a affirmé l’agence de communication du joueur.

Inesta qui a disputé 674 matches et soulevé 32 trophées avec les Blaugranas, dont neuf titres de champion et quatre Ligues des champions et qui a rejoint en mai la J-League pour trois ans, n’est pas le premier sportif auteur d’une polémique sur le blackface. Antoine Griezmann, footballeur international français évoluant dans le championnat d’Espagne au poste d’attaquant/milieu offensif à l’Atlético de Madrid, a lui aussi présenté des excuses en 2017, pour s’être grimé.

KHOUDIA GAYE

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook