• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  •  »IL EST IMPORTANT DE DIRE À NOS FILLES QU’ELLES SONT BELLES »

 »IL EST IMPORTANT DE DIRE À NOS FILLES QU’ELLES SONT BELLES »

Un visage parfait, un teint parfait, une peau parfaitement lisse et douce… Bref les noires sont belles quand elles n’imitent personnes, quand la couleur de la peau et la texture des cheveux ne sont pas des complexes pour elles. Dans un article intitulé,  » nos filles noires sont belles, voici pourquoi il est important de le leur dire ’’ Mante Molepo, mère, militante, et avocate, explique dans Huffpost pourquoi dire aux petites filles qu’elles sont belles est important.

Les magazines parentaux disent qu’il ne faut pas dire aux petites filles qu’elles sont belles. Parce que pour eux, il faut encourager les filles à se concentrer sur l’intelligence et l’audace. Pourtant, même si la beauté ne doit jamais définir la valeur d’une personne, nombres de nos filles noires ont tout de même besoin d’entendre qu’elles sont belles.

Nombreuses sont les filles noires qui se lissent toujours les cheveux pour les grandes occasions. Être présentable signifie pour elles se cacher les cheveux crépus. Les Noires luttent contre le manque de représentation dans les médias et à peu près partout ailleurs.

‘’ Quand je lis sur les réseaux sociaux qu’il ne faut plus dire à nos filles qu’elles sont jolies, je pense à toutes ces enfants noires qui n’entendront jamais pareil compliment, qui s’identifient rarement à ce qu’elles voient à la télévision ou sur les couvertures des magazines, celles dont la couleur de peau déterminera l’emploi qu’elles exerceront un jour. Si nous devons bien évidemment encourager les filles à croire en elles-mêmes, il ne faut pas oublier le message transmis aux petites Noires.’’ , explique molepo.

Elle raconte aussi que son aînée, alors âgée de quatre ans, a un jour pleuré de dépit parce qu’elle voulait se couper sa magnifique chevelure frisée.
‘’Elle m’a suppliée de lui lisser les cheveux comme ceux de sa cousine, blonde aux yeux bleus. Ma benjamine, aux boucles serrées souvent coiffées en coupe afro, rentrait à la maison en se plaignant qu’on s’était moqué de ses drôles de cheveux. J’ai toujours voulu leur inculquer qu’il valait mieux privilégier la personnalité et le talent plutôt que l’apparence. J’ai écumé les livres d’éducation parentale, les blogs et les magazines universitaires afin de les aider au mieux à cultiver leur confiance en elles, et le seul message qui revenait sans cesse, c’était que nous ne devrions pas leur dire qu’elles sont jolies. Sauf qu’un tel message ne s’applique pas forcément aux noires, ou aux fillettes autres que Blanches, d’ailleurs. Pourtant, il faut le leur dire. Notre culture leur dit que leur physique et leurs noms africains ne correspondent pas à la norme. Les fillettes noires sont sous-représentées. Tous les jours, il est important de dire aux fillettes à quel point elles sont belles, avec leurs cheveux crépus et leurs noms africains. Il faut remettre en question les stéréotypes sur la beauté, non seulement au sein de la culture dominante, mais aussi dans la communauté noire.
D’ici là, il nous revient de rappeler à nos filles qu’elles sont intelligentes, qu’elles ont de la valeur et qu’elles sont belles ! ».

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook